Partagez | 
 

 Scotty O'Brian, The Kid.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Scotty O'Brian, The Kid.    Lun 26 Sep 2011, 20:51


O'Brian Scott
feat. Kid Cudi



Identity ▬


Nom : O'Brian
Prénom : Scott
Âge : 26 ans
Sexe : Masculin
Orientation sexuelle : Gay
Surnom(s) : Scotty - Gaijin
Pseudo(s) : Kid
Emploi/Activité : DJ
Groupe : Trèfle.
Rang : Little Card




Health ▬

Poids : 72 kg
Taille : 1,76 m
Groupe sanguin : O+
Particularité(s) : Légère Myopie corrigée par des lunettes ou des lentilles.
Sôseiji : Setsuna Kagawa [Personnage à venir]



Informations ▬


Caractère : Scott O'Brian, digne fils de son père. Il a hérité d'un bon caractère qui a été mis à rude épreuve par les aléas de la vie. Un jeune homme aux défauts prenants, mais aux qualités rares.

Au premier abord, Scott semble être quelqu'un d'agréable et avenant. Mais après un peu de temps avec lui, vous comprendrez qu'il ne s'agit que d'un rôle, un rôle qu'il se donne pour se protéger. Vous ne saurez jamais rien d'intime sur lui, il ne partage pas. Il prend, uniquement. Ses relations sont en sens unique. Un moyen de se conserver dans son petit monde. Une espèce de carapace d'apparence trompeuse qui ne marche que sur les gens naïfs.

Non, Scott n'est pas un solitaire. Au contraire c'est quelqu'un de relativement sociable. Enfin s'il estime que vous avez un quelconque intérêt. Pour cela, plusieurs conditions. Ne pas être une fille. Rares sont celles qui ont réussi à avoir une once d’intérêt aux yeux de Kid. Les filles, c'est pas attirants, c'est pas marrant , c'est prise de tête, c'est fourbe et surtout ça ne sait pas faire la fête ! Et oui, Scott est un grand fêtard. Mais son truc ce n'est pas vraiment les pyjama party, lui il est plutôt Rave Party ou Party Pillz. Voilà la seconde condition, savoir faire la fête ! La dernière est d'être amateur de musique. Rien qu'avec ces trois conditions, beaucoup de monde perd de l’intérêt aux yeux du jeune homme.

Si vous réunissez ses conditions, vous aurez peut-être le privilège de compter dans les amis du DJ. Si c'est le cas, vous pourrez vous confier à lui sans problème. Ce sera un ami à l'écoute, prêt à déplacer des montagnes ... si ça ne demande pas trop d'effort. Dans tous les cas, c'est un allié de confiance qui exècre les traitres et les lâches . Si vous faites partie de ces catégories, attention de ne pas trop vous approchez de lui et encore pire, ne lui faites pas de crasse, sous peine de vous retrouver à l’hôpital aux urgences, ou même à la morgue. Oui, Scott est bagarreur. Il n'hésite jamais à mettre sur le coin de la figure à quelqu'un qui le mérite.

Au niveau de son petit cœur, on passe du tout au tout. Scott est un véritable et authentique romantique. S'il est amoureux, il fera tout pour séduire l'heureux élu. Amoureux transis, voilà la seule personne pour qui faire un effort ou un sacrifice est envisageable. Amant passionné, il vous fera la cour pendant des heures, fera tout pour accomplir vos désirs, assouvir vos fantasmes ou même vous faire passer une soirée de rêve. Au niveau de son choix, Kid à quatre critères. Il faut que l'objet de son amour soit beau, intéressant, sensuel et tactile. Pour être intéressant à ses yeux, vous savez déjà ce qu'il faut. Pour être beau, il suffit de faire attention à soit. Il n'a pas de type d'homme particulier si ce n'est un beau corps. Par tactile, Scott entend un homme câlin mais discret. Passer de longues heures dans les bras l'un de l'autre à se dire des mots d'amour et à se faire des papouilles. Enfin niveau sensualité, son homme doit littéralement être une bête de sexe ! Même s'il faut dire qu'il n'a pas de nombreux point de comparaison non plus.

Un dernier avertissement. N'essayer jamais de faire changer ou de changer quoi que ce soit dans les habitudes, le caractère ou le petit monde de Scott. Même si pour beaucoup sa situation n'est pas terrible, pour lui, il est très bien comme il est et ne fera rien pour en changer, bien au contraire. Vieillir est déjà un changement inévitable assez insupportable pour lui.

C'est sur ces derniers mots que s’achève mon récit. Espérons que vous réussirez à venir à bout de son stoïcisme. Bon courage avec lui.

Aime : La musique - L’alcool - Sortir - La Nuit - Son Comics - Sa petite bulle - sa nouvelle vie.
Déteste : Le soleil - Être seul - Vieillir - Le Silence - Le changement - Le pop corn au caramel ( ça colle aux dents ).
Style vestimentaire : Clubber en général. Il aime surprendre dans son style à une garde-robe gigantesque.
Casier judiciaire : Délits mineurs : Ivresse sur la voix publique. Délits majeurs : Agression. Peines : Travaux d’intérêt généraux.




History ▬



Prologue





Lettre de Patrick Junior O'Brian à Scoot O'Brian, la lettre est ouverte, on voit quelques taches transparentes sur la feuille, l'encre bavant légèrement. Ce sont surement des larmes.

À mon fils.

Mon amour. Si tu lis ces lignes, tu dois avoir tes seize ans. Ta mère ne te l'aura peut-être pas donner le jour exact, mais je te souhaite une belle vie mon grand. Je n'ai aucune idée de ce qu'aura bien pu te dire ta mère sur moi et sur pourquoi je ne suis plus auprès de toi. Sache que Au moment où j'écris ces lignes, tu es au près de moi, en train de jouer avec mes figurines. Tu as seulement quatre ans. Moi, je me sens de plus en plus faible. Je suis malade. J'ai un cancer. Le médecin dit que j'en ai encore pour quelques mois. Je veux t'écrire. Te dire. Te faire comprendre qui tu es. Qui j'étais.

Avant tout, je vais t'expliquer pourquoi tu n'es pas sur les terres de ta naissance. J'ai toujours connu ta mère comme étant une carriériste. C'est peut-être ce qui m'avait plut chez elle. Moi contrairement j'étais casanier, je rêvais d'une femme capable de pourboire aux besoins financiers de la famille. Avec elle, c'était chose faite. Au début entre nous, c'était bien évidemment de l'amour. Mais au bout de quelques années, cette amour s'était plus transformé en habitude. Puis elle est tombé enceinte de toi. Un bonheur pour moi, un malheur pour elle. Elle n'avait jamais désiré d'enfant. Oui, tu n'étais désiré que par ton père. Elle a tout de même choisi de te donner naissance. Elle travailla pratiquement durant toute sa grossesse. Ce n'est qu'au septième mois qu'elle se décida d'arrêter de travailler. Seulement sous les ordres du médecin. Ce fut les deux pires mois de sa vie. Nous nous sommes déchirés. Jusqu'à ce que l'habitude se transforme en haine. Puis tu es né. Elle, elle repartie au travail, te regardant à peine. Moi, j'avais mon nouveau trésor. Toi. Mon fils.

Le passage suivant parle des raisons du départ de la famille des États Unis et des années qui suivirent jusqu'au jour de l'écriture de cette lettre. Il sera donc passé sous silence pour le moment.

Maintenant que tu sais qui je suis, je dois te dire qui tu es. Tu es Scotty O'Brian, petit fils de Patrick O'Brian. Mon père était un grand homme et je me dois de te compter son histoire. Te transmettre l'héritage des O'Brian. Ton grand père est née d'une belle histoire d'amour. Un magnifique métissage entre un globe trotter irlandais et l'amour de sa vie, une japonaise pure souche. Vivant nomade avec ses parents, il parcourait le monde avec eux jusqu'à devenir adulte. Ayant observé ses parents toute sa vie, il savait qu'il rêverait à plus de tranquillité pour sa propre famille. Il s’installa en campagne Irlandaise. Malheureusement son aventure agricole irlandaise du tournée court. En effet la terrible famine qui frappe l’Irlande à cette époque ne l’épargne pas. Vend le peu qui lui reste pour embarquer vers les USA. Terre promise, il fit comme beaucoup de ses compatriotes. Et traversa l'Atlantique. Une fois sur place, un véritable enfer commença. Pas de travail, pas de toit.

Alors qu'il dormait dans un jardin publique, il fut réveiller par les cris d'une jeunes femme. Elle se faisait agressé à cause de sa couleur de peau. Une femme noire, magnifique. Il tenta comme il le pouvait de faire face aux trois hommes qui là malmenait. L'un d'eux lui planta une lame dans le ventre avant de prendre la fuite. Les détails de la suite des événements sont plutôt flou dans la mémoire de mon père, mais voici ce qui se faisait agressé, ta grand mère, m'a raconté. Elle était médecin et s'est occupé de lui durant quelques jours. Elle tomba amoureuse de lui. Lui, il cherchait surtout un toit et accepta de rester avec elle. Au fils des jours, des mois et des années, il commença aussi à ressentir de l'amour pour la belle médecin. C'est comme ça que j'ai fini par voir le jour.

Retiens bien cela mon fils. Tu es un O'Brian, fils du monde, héros d'un jour, idole pour sa famille. Le sang des O'Brian qui coule dans tes veines fait de toi un être capable de tout pour sa famille. Les sacrifices sont une tradition chez nous. Je te souhaite de trouver une femme belle et compréhensive. Et une fois que tu l'aura, fait tout pour la garder mon garçon. Je t'aime. Ton père.

La lettre se termine sur ces mots. Scott n'aura jamais l'occasion de la lire.

~
Chap 1 - Innocence perdue






Une nuit froide. Un couple sans amour. Un petit être mal tombé. Tel est l'histoire de Scott O'Brian. Les souvenirs de la petite enfance sont fragiles. Ces souvenirs enfouit quelques part dans les méandres de notre mémoire. Certains donneraient tout pour les retrouver. Ce n'était absolument pas le cas de Scott. Lui son enfance, chaque moment passé dans une enveloppe charnel faible, il cherchait à les faire disparaitre. Feuilletant un album de famille, il brulait chacune des photos avec beaucoup de soin. Il ne devait resté que des cendres.

D'aussi loin que ses souvenirs remontaient, il avait toujours vécu au Japon. Mais il ne savait trop bien que ce n'était pas le cas. Qu'il était arrivé alors qu'il n'était encore que nourrisson. Oui, il savait que sa "lopette de père" avait dis amen à ce déménagement sans broncher. Il faut dire qu'il n'avait que quelques années à vivre. Il avait décider de passer chaque moment avec son fils. Alors il avait suivit sa femme jusqu'au Japon. En effet, elle était tellement douée. Tellement performante dans son boulot que son patron ne pouvait choisir qu'elle pour un poste aussi important. Alors " Le Junior " avait bien sagement suivit le mouvement. Il avait effectivement passé ses dernières années de vie avec son fils s'occupant de lui à temps pleins, pendant que sa grandiose mère travaillait et se construisait sa nouvelle vie auprès de gens plus intéressant. Cette version, c'était celle de Anku. Le nouveau mari de sa mère.

En effet pendant que Patrick J. O'Brian était mourant en train de rendre ses derniers souffles de vie, sa femme elle soupirait de désirs dans les draps de son collègue de travail. À peine deux petite semaines après l'enterrement de son premier mari, elle était de nouveau de noce. Et dans ce nouveau foyer, il y avait quelqu'un de trop. Scott. Il était le désir d'un seul être. Et cet être était mort. Il n'avait plus sa place en ces lieux. Du moins c'est se que pensait Anku. Sa mère ? Elle , elle n'était jamais là et s'en foutait complétement. Son beau père en profitait donc. Il se défoulait sur le jeune Scott, autant verbalement en le rabaissant, en trainant la mémoire de ses ancêtres dans la boue, que physiquement.

Toutes les journées de son enfance se ressemblaient. Il se levait le matin après une courte nuit. Il mangeait ce qu'il trouvait dans le frigo en faisant tout pour esquiver son tyran de beau père. Il savait qu'en se retrouvant en face de lui, il n'aurait le droit qu'a des insultes et des coups. Malgré tout ces efforts, il venait souvent lui même le chercher. Trouvant toujours une nouvelle excuse de venir lui faire des reproches. Scott restait devant lui baissant les yeux ne parlant pas, il l'écoutait et finissait par prendre une baffe ou pire de temps en temps entendant toujours la même phrase " Regarde ! Contemple à quoi tu me réduit ! ". Petit à petit, dans l'esprit de Scott s'installa l'idée que c'était de sa faute. Il prenait toujours soin de camoufler les marques avant de partir en cours. Il ne fallait pas qu'Anku ait des ennuis par sa faute.

Puis sa journée continuait, il dormait en cours. Mauvais élève. On lui répétait toujours ça. Qu'il devait se réveiller. Que ce n'était pas parce qu'il n'était pas né ici qu'il n'avait pas à travailler comme les autres. Quand ce n'était pas les adultes, c'était les enfants qui se moquaient de lui. Gaijin. Il avait tellement entendu ce nom. Étranger. Cela n'avait pourtant aucun sens, il avait toujours vécu ici. Mais lui, il se sentait encore plus coupable. Coupable de ne pas être comme les autres. Il rentrait chez lui et s'enfermait dans sa chambre. Ce qu'il faisait ? Rien. Il passait son temps à fixer tout ce qui lui restait de son père. Un vieux comics. Faire ses devoirs ? Pourquoi faire ? Il savait qu'il n'y arriverait pas. D'un coté, il se mentait à lui même, il était loin d'être con. Mais rien ne l’intéressait.

Puis vint le moment du repas. Tout les soirs, il mangeait avec sa mère et son mari. Tout les soirs, il écoutait Anku sortir les mêmes insultes. Tous les soirs, il fixait sa mère pour qu'elle dise enfin quelque chose. Et tous les soirs elle lui répétait la même chose " Ne me regarde pas comme ça. Tu sais bien qu'il a raison. " Alors, il finissait son repas en silence. Il partait se coucher, entendant Anku et sa mère dire des horreurs sur lui. Il les écoutait être d’accord. Il les écoutait faire l'amour durant des heures. Lui, il pleurait. Pas de tristesse. Non ce n'est pas ce qu'il ressentait. Il ressentait de la culpabilité.


Chap 2 - Perdu le jour





Le jeune Scott fini par grandir. Et en grandissant, la culpabilité s’effaça. Elle s'effaça avec son timidité maladive. Ces journées étaient pourtant toujours répétitives. Il se levait toujours le matin après une courte nuit. Il allait toujours dans la cuisine manger ce qu'il trouvait. Mais il n'esquivait plus son beau père. À quoi bon ? Il savait que de toute façon il s'en mangerait une avant de partir pour l'école. Avec le temps, il n'avait même plus le droit à une simple gifle. Non. Maintenant, il avait le droit à un point fermé. Maintenant, il ne cachait plus ses bleues. Pourtant personne ne s'inquiétait pour lui. Ces professeurs ne pensait pas qu'il était battu. Il associait ça plus à un autre trait de caractère de Scott. Quelque chose de nouveau. La colère.

Avec l'age, avec l'expérience, en se faisant des amis, Scott avait appris. Appris que ce n'était pas de sa faute. C'est alors que toute la culpabilité qu'il avait engrangé durant toutes ces années se transforma petit à petit en colère. En colère contre sa mère et Anku. Mais cette colère, il ne pouvait l'exprimé contre ceux qui la provoquait. Alors il compensait. En ce battant. Contre tout ceux qui le voulait. Sans réel raison le plus souvent. Il se battait simplement pour se défouler. Voilà pourquoi ses professeurs ne faisait pas attention à ces bleues.

En cours, il avait peu d'ami. Même si en grandissant les enfants devenant adolescent sont moins cruels, il n'en reste pas moins méchants entre eux. Gaijin. Ce mot il l'entendait toujours. Mais maintenant il l'assumait, il en était presque fier. Gaijin et alors ? De toute façon, il était comme ça, il ne changerait pas. Ce qui ne changerait pas non plus c'est son niveau très moyen ... voir médiocre en classe. Encore quelque chose dont il se fichait complétement. Lui il était en cours pour faire acte de présence. Puis il rentrait chez lui. S'enfermait dans sa chambre. Mais maintenant il faisait quelque chose. Scotty s'était mis à mixer. Mixer de l'éctro, de la transe. Tout ce qui fait bouger les corps des gens de la nuit. Comment cela lui était venu ? Vous le comprendrez sous peu. Puis venait l'heure du repas et ces habituels reproches. Il ne les écoutait même plus. Il mangeait en laissant passé le temps. Et comme il ne répondait jamais, il avait toujours le droit de partir se coucher directement après le repas.

Grave erreur de la part des parents, si on peux vraiment leurs donner cette dénomination, de Scott. Depuis l'age de douze ans, le jeune avait pris l'habitude de faire le mur dès qu'il le pouvait. Direction le centre ville. La foule d'inconnus qui ne le jugeait pas. Heureusement pour lui, il avait presque uniquement des amis plus vieux que lui. Une bande de cancre qui avait un sale réputation en cours. Et elle n'était pas volé. C'est à l'age de treize ans que Scott passa sa première nuit en boite. Il tomba amoureux de l'ambiance. Tant de gens différents, là uniquement pour profiter de la musique, de la soirée, de la nuit. Il dansa jusque tard dans la nuit et rentra épuisé chez lui, dormant à peine quelques heures avant la sonnerie du réveil. Il avait trouvé une identité. Scott était un oiseau de nuit. Un fêtard, buvant et faisant la fête toutes les nuits sans éprouver aucunes culpabilités. C'était un autre moyen de se défouler. La Danse, l'alcool, la cigarette lui faisait du bien. Au moins en apparence.

Cette vie, il aurait pu la menée durant des années encore. Mais quelque chose clochait. À certain moment, Scott éprouvait un sentiment inhabituel. De la honte. Pourtant, il n'avait aucunes raisons d'avoir honte de son point de vu. Pourtant, il la ressentait. Un peu comme si cette honte venait de quelqu'un d'autre. Quelqu'un qui aurait honte de ressentir certaines choses. Comme de l'attirance sexuelle. Scott ne comprenait pas d'où celà venait. Lui sexuellement, il savait très bien où il en était. Les filles, il avait essayé. Les garçons également. Et des deux c'est le second choix qui avait primé sans aucunes hésitations. Alors d'où venait cette honte qui survenait à répétition dans son esprit ? Qui ressentait ça ? Et pourquoi Scott le ressentait aussi ?

Chap 3 - Nouvelle vie





Seize ans. Le jour de son anniversaire. Pour Scotty, un jour comme les autres. Enfin, c'est ce qu'il pensait. Mais le destin en avait décider autrement. Il avait pris son petit déj' et attendu son beau père, comme tout les jours. Mais, il ne vint pas. Inquiet ? Non. Enfin presque. Peut-être redoutait-il d'en prendre deux fois plus dans la tronche la prochaine fois. Il prit le chemin de l'école. Mais cette fois, il n'y arriva pas sans encombre. N'allez pas imaginer qu'il tomba sur un gang de fou furieux qui voulais lui mettre sur la tronche. Non, le gang de fou furieux c'était ces amis. Ceux avec qui il faisait les quatre cents coups la nuit tombée. Qu'est ce qu'ils faisaient là ? Pourquoi il au coin de sa rue ? Il eut très vite la réponse.

Pas de cours aujourd'hui pour le jeune Scott. Ses amis avaient décider de lui faire passé une journée de rêve. Et ce fut le cas. Tournée des bars, des salles de jeux, des magasins où il avait le droit à ce qu'il désirait ... faut que ces amis avaient quelques habitudes cleptomanes. Les heures passèrent sans qu'il s'en rende compte. Il suivait le mouvement trop heureux pour regarder l'heure. Il s'en fichait complétement de la réaction d'Anku ou de sa mère. Pour une fois, il était heureux. Quelqu'un avait pensé à lui. Il mangèrent dans un grand restaurant et partirent sans payer, bien d'autres conneries durant toutes la nuit encore. La soirée se fini au poste pour Scott, il était ivre sur la voix publique. Ses amis ? Il ne savaient plus trop où ils étaient. Les policiers décidèrent de le ramener chez lui.

Dur retour à la réalité. C'est sans cris qu'ils furent accueillis par la mère de Scott. Elle avait remercier les policiers de leur intervention promettant de s'en occuper que ça ne se reproduirait plus. Puis la porte se ferma. Le jeune décuva d'un coup en voyant sa mère le trainer dans le salon. Là Anku l'attendait, une canne en bambou à la main. C'est la première fois que Scott réagit réellement à la situation. C'en était trop pour lui. Sa propre mère qui l'envoyait se faire battre. La première fois qu'il éprouvait de la haine envers son beau père et de la honte pour sa mère. Il se dirigea calmement vers Anku, la rage dans les yeux et il s'empara du bâton. Aucune réaction de la par des parents, trop surpris. Jusqu'au moment où il commença à frapper de toute ces forces. Il frappa frénétiquement. Sans s’arrêter, sur le crane, sur le torse, sur l'échine, dans le dos d'Anku. Sa mère hurlait, elle le suppliait d'arrêter. Anku lui hurlait de douleur. Scott lâcha enfin la canne. Même submergé par la haine, à ce moment précis, il ressentit de nouveau une autre émotion. Toujours cette honte. Pourquoi ? Pourquoi à ce moment là. Il s'enfuit de la maison.

Il passa les trois jours suivant au fond d'une cellule, attendant qu'un juge pour enfant statut sur son sort. Son cassier n'était pas vierge. Ce n'était pas la première fois qu'il avait été ramasser ivre mort par la police. Et maintenant, il y avait inscrit agression sur le bout de papier. L'agression d'Anku. Il avait fini à l’hôpital avec une cote cassée. Il avait évidemment porté plainte. Scott fut seulement condamné à des travaux d’intérêt généraux. Il était sous surveillance de la police à la première incartade avec son beau père, c'était direction la maison de redressement. Mais ce n'était pas le pire.

Scott avait fait une erreur. L'honnêteté. Dans sa déposition il avait expliquer en détail le pourquoi il avait arrêté de frapper Anku. Non pas les cris de douleur, non pas les supplications de sa mère. Non, une étrange sensation, comme s'il éprouvait les émotions de quelqu'un d'autre en même temps que les siennes. Un émotion totalement opposée à la sienne à ce moment précis. Sur le moment du procès, ce détail passa inaperçu. Mais l'information, Anku la garda bien en mémoire. Ce détail qui lui rappelait étrangement certaines histoires qu'il avait entendu.

Un mois passa. Durant ce mois, Anku n'avait plus touché à Scott. Lui, il continuait sa vie comme si de rien était. Mais son beau père lui n'était plus pareil. Il ne le regardait plus. Ne lui adressait plus la parole. Il cherchait. Il cherchait un moyen de se débarrasser de lui. Et un soir, naviguant sur internet qu'il tomba sur un article qui parlait d'un étrange maladie. Même si ce site semblait douteux, il cru reconnaitre les mots de Scott lors du procès. Ressentir les émotions de quelqu'un d'autre. Il y avait une indication pour aller voir un médecin. Anku s'en foutait de la santé du gamin, enfin jusqu'à ce qu'il lise certains commentaires. Ils parlaient de la disparitions des enfants diagnostiqués malades. Bien évidement chacun des témoignage était démentit. Anku approfondit ces recherches et plus il lisait, plus il était persuadé de tenir le moyen de se débarrasser de Scott. Il décida donc de l’emmener chez le médecin dès le lendemain.

Ce qui devait arriver arriva. Le médecin. Puis la mise en quarantaine de Scott. Ses parents n’opposèrent évidemment aucune résistance à son départ. Le voilà donc en direction de l'ile du Joker.

Chap 4 - Nouvelle nuit





Voilà maintenant dix années que Scott est sur l'ile. Sa vie ici est loin d'être malheureuse. Il faut dire que ça vie ne peut que difficilement être pire. Il ne regrette rien de sa vie passé. Ni son foyer. Ni son école. Même pas ses amis. Aujourd'hui, il est plus solitaire. Il ne fait confiance qu'a peu de monde. Il reste dans sa petite bulle. Il vie uniquement la nuit et sort toutes les nuits. C'est un peu son travail. Il est devenu Dj dans une discothèque de l'ile. Il ne travail pas tout les soirs mais il y va quand même. Les repos, il le prend la journée, ayant développer une aversion pour le soleil.

En arrivant sur l'ile, il était dans un orphelinat. Comme la plupart des nouveaux arrivant. Il prit très vite ses marques. Presque reconnaissant au destin d'être malade. Puis il appris à connaître les conditions de vie ici. Le jokers. Les As. Il s'en accoutuma. Le Joker, il n’approuvait aucunes animosité envers lui. Il lui était même presque reconnaissant de l'avoir arraché à son ancienne vie. Les As ? Il ne les craignait t pas. S'il devait venir à disparaitre, il y aurait surement une bonne raison. Il apprit également ce qu'était sa maladie. Mais jusque là, il n'avait aucune idée de qui était son Sôseiji. Il le saurait surement un jour. Et qu'importe qui ce serait, il se prendrait une bouffe à leurs rencontre. Car au fur et à mesure la honte qu'il ressentait se transforma. Elle se transforma en désir et en pulsions sexuelles. Un vraie plait à vivre à certains moments.

Après l'orphelinat, il avait réussi à avoir un petit appartement au nord ouest de l'ile. Proche de la frontière avec la partie Carreaux de l'ile, proche du parc. C'était à quelques pas de son travail. Un petit studio sans prétention. Même pas un vrai lit simplement un canapé lit. Pas de télévision, juste un ordinateur lui permettant de travailler sur ses mixs. Une petite table avec des cartons entier de vinyles. Une petite cuisine encore neuve, il ne l'avait pour ainsi dire jamais utilisé. Son régime alimentaire étant uniquement composé de produits laitiers, de céréale au chocolat et de sandwich préparer à la boulangerie. Une salle de bain assez grande, avec une magnifique douche où il passait toujours de longues minutes. Et ça lui suffisait.

Sa vie ici, il en est fier. Il vie la nuit suivant l'horaire du soleil, l'évitant comme la peste. Chaque instant qu'il passait à danser, à mixer, à dormir dans son petit nid le remplissait de bonheur. Il n'avait besoin de rien de plus. Ni amis, ni amour. Mais combien de temps cela va-t-il pouvoir durer dans un univers aussi dangereux ? Peut-il vraiment avoir une vie calme et monotone dont il rêve ?






See You Soon ▬


Comment avez-vous connu le forum ? Un ami m'a plus ou moins demandé de venir.
Présence : 7/7 mais j'ai quand même pas mal de chose à faire.
Autre chose ? Oui ... Bravo pour le contexte, il est juste superbe.
Code du règlement :
Spoiler:
 



Dernière édition par O'Brian Scott le Ven 07 Oct 2011, 14:58, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Scotty O'Brian, The Kid.    Lun 26 Sep 2011, 20:57

Wouelcome here \O/ ♥
J'aime ton avatar XD ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Scotty O'Brian, The Kid.    Lun 26 Sep 2011, 21:00

Hello =D Content de te voir ^^ Bon courage pour ta fiche =)

Au faite, Setsuna Kagawa sera mon futur double compte 8D Bref, voilà, au moins le staff est prévenu \o/ ^^
Revenir en haut Aller en bas
Yamada Tatsurô
♣ Roi de Trèfle ▬
S *Salopard
[Administrateur]

avatar

Messages : 363
Double-compte : Shinozuki Maki
Avatar : Hakuei

Brièvement : 29 ans, roi ♣ dit S , hétérosexuel.
Activité : Gérant d'un bar

MessageSujet: Re: Scotty O'Brian, The Kid.    Lun 26 Sep 2011, 21:04

Bienvenu ! J'ai oublié de te répondre dans les questions, mais comme dis, tant qu'il n'y a pas une invasion d'étranger c'est bon ! Pis un black, ça va forcément être intéressant ici haha ! & Kid Cudi, grrr sexy
Merci pour le contexte, ça va faire plaisir à Kei, il a tout le mérite !

allé, bon courage pour ta fiche, j'ai hâte de voir ça et comme dis si jamais t'as n'importe quelle question, n'hésite pas à nous envoyer un petit mp


« P. est en vit maintenant. Oui tout de même.
Et ce n'est pas rien, n'est-ce pas ?
Tu parles Charles ! »



Dernière édition par Yamada Tatsurô le Lun 26 Sep 2011, 22:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaki Akeko
♣ As de Trèfle ▬
四、死 *Four, death

avatar

Messages : 257
Avatar : Mikki (Ulzzang)

Brièvement : 18 ans ; Club ; Shi
Activité : Ne va plus au lycée.
Autre : Sono sora ippai no kamihikouki kurai ni natte~

MessageSujet: Re: Scotty O'Brian, The Kid.    Lun 26 Sep 2011, 21:09

Wouelcaume très cher !

Moi, j'aime le personnage, ça change :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.org/t25-shi-sasaki-akeko http://souseijinonoroi.forumactif.org/t32-sasaki-akeko-shi http://souseijinonoroi.forumactif.org/t33-sasaki-akeko-shi#72
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Scotty O'Brian, The Kid.    Lun 26 Sep 2011, 22:23

Maaah Gaijin suki
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Scotty O'Brian, The Kid.    Mar 27 Sep 2011, 18:39

Bienvenue à toi! =D
Revenir en haut Aller en bas
Kei
x Joker ▬
敬 *Veneration
[Fondateur]

avatar

Messages : 234
Double-compte : Kahane Tsubasa & Iwagami Seishirô
Avatar : Miyavik (Deviantart)

Brièvement : Je suis l'ombre qui rit derrière vous et vous manipule, sans aucun scrupule, pour passer le temps. Et ça marche.

MessageSujet: Re: Scotty O'Brian, The Kid.    Mar 27 Sep 2011, 21:19

Bienvenue !
Merci pour le compliment sur le contexte, ça fait plaisir !
Puis comme l'a dit Tatsu, n'hésite pas si jamais tu as des questions. Bon courage pour la suite de ta fiche, j'ai hâte de la voir ; un black parmi de petits Japonais, ça va être marrant \o

(Juste, fais attention à ne pas déformer le forum quand tu postes des images)


Why so serious ?
I will eat you ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Scotty O'Brian, The Kid.    Lun 03 Oct 2011, 17:32

Hayashi Haru -> Merci, j'ai bataillé pour le faire je suis contant qu'il plaise.
Yusuke Ren -> Contant d'être ici !
Kei -> Pas d'inquiétude sur les images, elles sont faites pour ne pas déformer ( 500 px de largueur max )

Tous -> Merci pour l’accueil, ça fait plaisir.

Bref ! Sinon, je pense finir la fiche dans pas longtemps ( même si j'ai quelques détails à voir avec Ren ). Je demande donc un petit délai si c'est possible, merci :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Scotty O'Brian, The Kid.    Jeu 06 Oct 2011, 21:51

Double post, c'est mal mais j'ai terminé. ( Avant que quelqu'un pense qu'il y a plagiat, le caractère est une réutilisation de la description du caractère d'un autre de mes personnage sur un autre forum. S'il y a besoin de preuves de bonne fois, je peux fournir. )
Revenir en haut Aller en bas
Yamada Tatsurô
♣ Roi de Trèfle ▬
S *Salopard
[Administrateur]

avatar

Messages : 363
Double-compte : Shinozuki Maki
Avatar : Hakuei

Brièvement : 29 ans, roi ♣ dit S , hétérosexuel.
Activité : Gérant d'un bar

MessageSujet: Re: Scotty O'Brian, The Kid.    Jeu 06 Oct 2011, 22:15

J'aime beaucoup la présentation de tout histoire ! Sinon tout est bon ! Il ne te reste plus qu'à remplir tes fiches de liens, rp, le profil ! Du reste, on se revoit dans le rp ou le flood ! Bon jeux


« P. est en vit maintenant. Oui tout de même.
Et ce n'est pas rien, n'est-ce pas ?
Tu parles Charles ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scotty O'Brian, The Kid.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Scotty O'Brian, The Kid.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AfterAfter ▬ 後 :: 
Archives
 :: Présentations
-