Partagez | 
 

 Fujiwara Takeru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fujiwara Takeru
♦ Chiisana Karto ▬
小さな カート *Little Card

avatar

Messages : 38
Brièvement : HERO - 24 ans :: Chiisana Karto

MessageSujet: Fujiwara Takeru   Ven 25 Mai 2012, 22:06


Fujiwara Takeru
feat. Kim JaeJoong



Identity ▬


Nom : Fujiwara
Prénom : Takeru
Âge : 24 ans
Sexe : Masculin
Orientation sexuelle : Hétéro
Surnom(s) :
Pseudo(s) : Hero
Emploi/Activité : Officiellement : travaille dans la communication/marketing. Officieusement : mène son enquête pour venger la mort de ses parents.
Groupe : Diamonds
Rang : Chiisana Karto




Health ▬

Poids : 65kg
Taille : 1m80
Groupe sanguin : O -
Particularité(s) :
Sôseiji : Nakamura Iwako



Informations ▬


Caractère : Avant cette sombre journée, Takeru était une personne qui respirait la joie de vivre. Toujours souriant, il était de bonne compagnie et apprécié de beaucoup de monde. Mais aujourd'hui les choses ont bien changé. Takeru est devenu une personne plutôt sombre. Tous ceux qui le voient pour la première fois décèlent tout de suite cette aura mystérieuse qui émane de lui et il ne fera rien pour que cela change. Il aime que les autres le regardent et se posent des questions à son sujet sans pour autant leur apporter la moindre bride de réponse.

C'est une personne forte, quelque peu narcissique, aimant se moquer des autres, avec un bon sens de l'humour, extrêmement têtu et sûr de lui. Son assurance est l'un de ses principaux atouts... ou principaux défauts. Cela peut être une qualité lorsqu'il mène une enquête mais ça l'est nettement moins lorsqu'il s'en sert pour « courtiser » toutes les personnes qui sont à son goût. Il sait qu'il a un physique avantageux et n'hésite pas à s'en servir pour obtenir certaines informations utiles de la part de jolies demoiselles ou tout simplement pour s'envoyer en l'air. Il n'est cependant pas très bavard et préfère de loin la solitude à la compagnie de personnes qui jactent sans arrêt. En ce qui concerne ses conquêtes c'est donc de l'ordre « soit belle, tais toi et couche toi-là ». Il n'en attend pas davantage et ne fait jamais dans le sentiment.

Des amis ? Il en avait avant que tout cette sombre affaire se produise. Depuis qu'il a mis en route son plan de vengeance il leur à tourner le dos et ne cherche pas à s'en faire de nouveaux. De plus son côté méfiant et parfois impulsif n'incite pas vraiment les gens à le côtoyer sur la longue durée. Mais cela l'importe peu car tout ce qu'il désire par dessus tout c'est de venger sa famille en détruisant tous les responsables. Et il est prêt à tout pour y parvenir.


Aime : Le calme, nécessaire pour réfléchir sur son plan de vengeance.
Les arts martiaux, ça défoule et l'entraînement quotidien permet de rester à niveau.
Les armes à feux, utile en toutes circonstances.
Les femmes, faut bien assouvir ses désirs.
Le chocolat, toute personne a un péché mignon non ? :)

Déteste : L'injustice et la corruption.
Les personnes qui parlent trop et, bien souvent, pour rien dire.
Les personnes responsables de la mort de son père.
Les chiens (préfère les chats).

Style vestimentaire : Takeru n'est pas particulièrement passionné par la mode mais se soucie tout de même énormément de son apparence. Ses vêtements proviennent tous d'enseigne de marque. Il aime s'habiller de manière classe. La plupart de sa garde robe est composée de vêtements sombres ou blancs. Il a une forte tendance à éviter les vêtements colorés.

Casier judiciaire : Vierge... malgré plusieurs meurtres à son actif. Et il le restera tant que la police n'aura aucune piste sur le coupable de ces meurtres.




History ▬



Takeru est né dans une famille plus que modeste. Sa mère ne travaillait pas et son père avait un petit emploi dans une grande entreprise. Il a toujours été fier de ses parents qui travaillent très dur et qui faisaient de leur mieux pour qu'il ne manque de rien. Il n'avait jamais été jaloux de ses camarades de classe qui avaient de jolis vêtements ou le dernier truc à la mode. Ses amis appréciaient chez lui cette simplicité et cette joie de vivre. Il grandit dans ce petit appartement de ce quartier modeste. Il alla à l'école primaire de ce même quartier, puis le collège et le lycée. Très énergique, il était le président du club d'arts martiaux du lycée, l'une de ses plus grandes passions. C'était un élève studieux, il était parmi les meilleurs de sa classe. Ses professeurs encourageaient même ses parents à l'envoyer dans l'une des meilleures universités du pays. C'était donc un bel avenir qui s'annonçait à lui... jusqu'à ce que certaines choses commencent à changer.

La première fois que cette chose eut lieu, ce fut vers ses 16 ans, un soir d'été. Alors qu'il rentrait des cours, une étrange sensation commença à s'emparer de lui. Il ne comprenait pas ce qui lui arrivait. La seule chose dont il était sûr c'était qu'il fallait qu'il trouve vite sa mère. Il courut jusque chez lui et ouvra brutalement la porte. Il était couvert de sueur, les yeux grands ouverts. Devant lui se tenait sa mère qui regardait son fils avec inquiétude. Il s'avança vers elle et tomba dans ses bras, en pleurs. Il ne pouvait pas s'arrêter. Sa mère lui demanda la raison de ces larmes, mais il ne put lui fournir aucune explication. Il y avait juste cette... impression. Cette impression que sa mère était partie pour toujours et cette profonde tristesse.

Une semaine plus tard, cela se produisit de nouveau. Sans qu'il ne sache pourquoi, il avait eu envie de vomir toute la journée. Puis tout à coup, alors qu'il était en train de réviser dans sa chambre, une douleur horrible s'empara de tous ses membres, comme si ses os venaient de se briser. Il hurlait de douleur. Devant ces cris de souffrance, sa mère, affolée, appela une ambulance. A l'hôpital on ne lui trouva rien d'anormal. Les médecins n'avaient aucune explication à fournir, à part la possibilité d'une maladie mentale. Il fut donc interner en psychiatrie pendant plusieurs mois. Au fil des semaines cette étrange douleur finit par s'estomper et les médecins lui donnèrent l'autorisation de rentrer chez lui afin de reprendre le cours de sa vie.

Takeru finit le lycée et passa les concours d'entrée de plusieurs grandes universités. Doté de plusieurs bourses, il fut accepté dans la troisième meilleure université du pays. Ses parents étaient extrêmement fiers. Il choisit d'y étudier la communication-marketing et s'intéressait de près à toutes les nouvelles technologies. Il continuait de pratiquer les arts martiaux pour lesquels il était très doué.

Cependant, il y avait toujours ces étranges impressions en lui qui se manifestaient de temps en temps au début, puis de plus en plus fréquemment. Il ne voulait en parler ni à ses parents, ni à ses amis, de peur d'être de nouveau interné. Mais ces sentiments qu'il ne voulait pas ressentir lui causer une grande frustration et une certaine colère. L'un de ses amis avaient remarquer ces sautes d'humeur et lui proposa de l'accompagner dans un endroit qu'il aimait fréquenter pour se décharger de tous ses mauvais sentiments. C'est de cette façon que Takeru mit pour la première fois les pieds dans un stand de tir. Jamais il ne s'était imaginé tenir une arme dans ses mains, mais il dû bien reconnaître que cette « thérapie » lui faisait énormément de bien. Par ailleurs, il devint vite très doué pour cette activité. Il avait trouvé un équilibre et était épanoui dans la vie qu'il menait jusqu'à ce jour sombre où toute sa vie bascula.

Il était dans sa deuxième année d'études lorsque sa mère lui téléphona, paniquée. Il ne comprenait rien à ce qu'elle disait, mais c'était inutile car devant ses yeux, à la télévision, le visage de son père était apparu. Accusation : trafique et blanchiment d'argent. Après quelques semaines la sentence tomba : la peine de mort. Takeru et sa mère ne purent retenir leur colère et protestèrent à grands cris dans le tribunal. Inutile. Son père n'avait cessé d'expliquer que les dirigeants de l'entreprise lui avaient proposé une grosse somme d'argent en échange de quelques tâches à effectuer, qu'il n'était pas le seul coupable. Mais en vain. L'entreprise niait cette accusation et le tribunal ne retint que comme seul coupable ce père de famille au revenu plus que modeste qui ne pouvait rembourser ses dettes. L'affaire fut classée et son père exécuté quelques semaines plus tard. Sa mère tomba en dépression et mit fin à ses jours le lendemain de l'exécution.

Takeru était brisé. Sa vie, si heureuse, n'existait plus. Ses parents n'étaient plus là. Il se retrouvait seul. Mais quelque chose clochait. Pourquoi la peine de mort ? Pour ce genre de crime, la sentence courante est plusieurs dizaines d'années de prison, pas la peine capitale. Cette question le rongeait de l'intérieur. Pourquoi la peine de mort ? Ce n'était pas logique. Takeru décida de mener son enquête. Après quelques semaines de recherches il avait rassemblé des informations plus que troublantes. Il en était maintenant sûr : son père ne méritait pas cette peine. Le tribunal avait été corrompu et quelqu'un avait envoyé anonymement à la police toutes les preuves nécessaires à la condamnation de son père. Il ne pouvait accepter que les responsables de la destruction de sa famille vivent tranquillement en liberté. C'était décidé. Il se vengerait.

Après quatre ans d'enquête, il avait découvert plusieurs coupables et s'en était habilement débarrassé. La police aurait bien du mal à remonter jusqu'à lui. Ses années d'arts martiaux et ses cours de tirs se sont révélés être fort utiles pour le déroulement des opérations. Sur sa liste des coupables il ne lui restait plus que trois personnes : deux qui avaient convaincu son père de signer en échange d'une grosse somme d'argent et dont il connaissait l'identité, et la personne anonyme qui avait dénoncé son père aux autorités dont il cherchait toujours l'identité. Mais ses impressions étranges ne s'arrêtèrent jamais. Elles auraient même pu lui causer de graves ennuis à plusieurs reprises lors de ses « missions nocturnes ». Mais un jour la douleur fut telle qu'il n'eut d'autre choix que d'aller à l'hôpital. Un médecin mit en enfin un nom sur sa maladie : sôseiji no noroi, la malédiction des jumeaux. Takeru en avait entendu parler mais il ne s'était jamais imaginé en être atteint. Il dû alors embarquer sur ce fameux bateau qui l’emmenait sur cette île dite « du Joker ». Même emprisonné à des kilomètres des coupables, sa détermination était sans faille, et il comptait bien mener sa vengeance à terme.




See You Soon ▬


Comment avez-vous connu le forum ? Par Nakamura Iwako <3
Présence : 5/7
Autre chose ? Ce forum a l'air bien sympathique :) J'aime beaucoup le design et l'idée du lien soseiji est très originale. J'ai hâte de rp avec vous :D
Code du règlement :
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakamura Iwako
♦ Dame de Carreau ▬
金剛 *Adamantine

avatar

Messages : 68
Brièvement : Adamantine, 24 ans :: Dame de Carreau

MessageSujet: Re: Fujiwara Takeru   Ven 25 Mai 2012, 22:16

Aah voilà enfin mon Soseiji !

Bienvenue à toi sur le forum ma chéwiie ! ^0^ ♥


J'espère qu'on commencera très vite à jouer, il me tarde ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wakizaki Emiko
♥ Chiisana Karto ▬
小さな カート *Little Card
[Administratrice]

avatar

Messages : 262
Avatar : Miko (exist†trace)

Brièvement : 25 ans | Coeurs
Activité : interprète
Autre : Laisses-moi devenir ton bourreau, laisses-moi jouer de ton corps et de tes sentiments, laisses-toi emmener par tes fantasmes. Viens dans le piège que forme mes bras et je te promet des heures de souffrance devant mes yeux rieurs.

MessageSujet: Re: Fujiwara Takeru   Sam 26 Mai 2012, 07:42

Bienvenue (:
Code validé.
Je ne sais pas si Kei est disponible ce week-end, sinon je m'occuperais de ta fiche dimanche soir.
Bon week-end et merci pour ton inscription \o/ !


« Il y a tant de pensées que j'aimerais te raconter à toi mon cher,
Je bats des ailes de toute mes forces vers l'endroit de notre rendez-vous,
Parce que depuis ce jour, j'ai le corps si léger,
Sans pour autant me libérer des menottes à mes chevilles. »
exist†trace, « JUDEA »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.org/t28-wakizaki-emiko#64 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t30-wakizaki-emiko-ouvert#66 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t31-wakizaki-emiko#68
Kei
x Joker ▬
敬 *Veneration
[Fondateur]

avatar

Messages : 234
Double-compte : Kahane Tsubasa & Iwagami Seishirô
Avatar : Miyavik (Deviantart)

Brièvement : Je suis l'ombre qui rit derrière vous et vous manipule, sans aucun scrupule, pour passer le temps. Et ça marche.

MessageSujet: Re: Fujiwara Takeru   Sam 26 Mai 2012, 11:40

Bienvenue !
Yep, je suis disponible ce week-end ; je t'ai mis ta couleur et ton rang. Bon jeu !

Juste une question par contre : je croyais que c'était Eisuke le Sôseiji d'Iwako, vue la manière dont son histoire avait été écrite... Mais j'avais mal compris ?


Why so serious ?
I will eat you ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakamura Iwako
♦ Dame de Carreau ▬
金剛 *Adamantine

avatar

Messages : 68
Brièvement : Adamantine, 24 ans :: Dame de Carreau

MessageSujet: Re: Fujiwara Takeru   Sam 26 Mai 2012, 14:08

En fait à la base ce devait être Eisuke mon Soseiji mais on a finit par se mettre d'accord pour que ce soit Takeru qui ait ce rôle vu qu'elle avait déjà préparé son personnage dans ce sens. Eisuke aura juste à faire quelques petites modifications dans sa fiche et ce sera réglé =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fujiwara Takeru
♦ Chiisana Karto ▬
小さな カート *Little Card

avatar

Messages : 38
Brièvement : HERO - 24 ans :: Chiisana Karto

MessageSujet: Re: Fujiwara Takeru   Sam 26 Mai 2012, 18:53

Merci pour votre accueil :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fujiwara Takeru   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fujiwara Takeru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CharactersCharacters ▬ 人物 :: 
Fiches de Présentation
 :: Validées
-