Partagez | 
 

 Valentyne Will | Terminée |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valentyne Willow
♣ Chiisana Karto ▬
Tοxic Vαlεntinε

avatar

Messages : 20
Avatar : Mika Nakashima

Brièvement : 24 ans, Clubs, Toxic V., Bisexuelle, Célibataire
Activité : Tatoueuse

MessageSujet: Valentyne Will | Terminée |   Jeu 07 Juin 2012, 18:14


Valentyne Willow's on You
feat. Nakashima Mika



Identity ▬


Nom : Valentyne
Prénom : Willow
Âge : 24 ans
Sexe : Féminin
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Surnom(s) : Will
Pseudo(s) : Toxic V.
Emploi/Activité : Tatoueuse
Groupe : Trèfle ou Cœurs
Rang : Chiisana Karto




Health ▬

Poids : 40kg
Taille : 1m60
Groupe sanguin : A-
Particularité(s) : Willow est végétarienne. Depuis l’âge de 12 ans, elle ne mange plus aucune viande, ça la répugne. Elle a une peur pathologique des lieux confinés et des chiens. Hypersensible. Fumeuse.
Sôseiji : pas encore



Informations ▬


Caractère : La proie : le lapin ;
Parce que Willow est une jeune femme hypersensible, et ce n’est pas qu’une façon de parler. Les dures années qu’elle dut supporter entre le décès de ses parents adoptifs et la fin de ses années lycée développèrent ce trait de caractère à l’extrême. Incapable de parler de ce qu’elle ressent, de peur de ne pas être comprise, il lui arrive de se refermer complètement sur elle-même pour tenter tant bien que mal de se reprendre et mettre de l’ordre dans sa tête ou ce qu’elle ressent. Et les symptômes de la « maladie » n’aidèrent en rien, comme si elle n’était pas assez déboussolée comme ça, elle avait fini par pensée qu’elle perdait les pédales, que quelque chose s’était sérieusement brisé dans sa tête pour en arriver là. A présent, elle tente de retrouver un équilibre, et même l’ignorance de tant de paramètres de l’île du Joker n’aura pas raison de sa santé mentale.

Bien que totalement indépendante, Willow n’en est pas moins une personne de cœur sur qui on peut compter. Et même si elle ne fait pas facilement confiance, il lui est impossible d’ignorer quelqu’un qui a besoin d’aide, quelle qu’elle soit. Mais elle est distante quoi qu’il arrive, elle a du mal à se lier véritablement à des personnes, aussi gentilles soient-elles. Elle-même ne sait pas vraiment s’il s’agit d’une peur de perdre encore des personnes proches d’elle, ou la peur d’être trahie par des personnes à qui elle accorderait sa confiance.

Le prédateur : le chien ;
Cependant, Willow n’est pas la pauvre petite chose qu’elle aurait pu être si elle ne s’était pas battu un tant soit peu pour reprendre le dessus. Elle a un caractère fort et affirmé qui s’est forgé grâce à ses mauvaises fréquentations durant son adolescence. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et quand on se frotte trop à elle, elle sort les griffes. Bon, il faut bien avouer qu’elle ne s’énerve pas facilement, car elle a conscience que ce qu’elle ressent est parfois exacerbé, mais une fois qu’on a réveillé la bête, il ne faut pas s’étonner que les objets volent ou que les cris fusent.

La demoiselle est déterminée, quand elle a une idée en tête, elle ne lâche pas le morceau facilement, et si elle doit le faire, ce sera pour ses propres raisons à elle, elle ne se laisse plus influencer par quiconque dans ses choix. Elle mène son petit bonhomme de chemin du mieux qu’elle peut malgré les difficultés, qu’elles soient en elle ou d’éléments extérieurs, et en tire une grande fierté. Malgré ses faiblesses, elle s’entête à ne rien laisser paraitre, elle ne supporte pas que les autres s’apitoient sur son sort lorsqu’ils apprennent ce qu’elle a pu endurer.

Aime : Willow adore les lapins, ils ressemblent tellement à des peluches qu'elle adore les cajoler. Elle aime manger sucré, que ce soit des gâteaux, des fruits, des sucreries, elle boit également énormément de soda. Elle aime sortir avec des personnes qu'elle apprécie, aller au cinéma, mais seule, la plupart du temps. Elle passe beaucoup de temps à dessiner, ce qu'elle fait en écoutant de la musique. Elle aime les chose bizarres, et excentriques, celles que les gens évitent de peur de se faire remarquer. Elle aime les livres, les histoires romantiques, les amours d'une autre époque, les histoires fantastiques, glauques ou morbides. Elle aime les armes à feu de collection.
Et, évidemment, elle aime tout ce qui concerne les tatouages.
Déteste : A cause de son cousin, Willow a terriblement peur des chiens, elle les déteste car ils se laissent manipuler par des crétins. Depuis qu'elle a vu le cadavre de son lapin, la viande lui donne envie de vomir et elle refuse d'en manger. Elle déteste les gens qui ne sont pas loyaux, qui n'affirment pas leurs opinions.
Elle n'aime pas les films débiles, ou les vieux films d'horreur trop mal faits. Elle n'aime pas les peintures contemporaines qui ne ressemblent à rien ni les artistes qui se prennent pour des peintres de talents en faisait des éclaboussures sur un toile. Elle déteste les armes blanches.
Style vestimentaire : Durant son adolescence, Willow a adopté un style assez "grunge", jeans usés, voire troués, tâchés, rapiécés, délavés, et t-shirts ou débardeurs du même acabit. Elle affectionne également tout ce qui est agrémenté de résille, hauts, jupes, collants, bas, mitaines... Elle porte aussi bien du noir que des couleurs... mais quand on parle de couleurs, il s'agit souvent de couleurs flashy et pop. Bref, à 24 ans, c'est un style qu'elle aime et porte toujours, mais plus mature à présent, elle associe ses tenues avec des styles plus conventionnels quand il le faut. Elle a énormément d'accessoire, ceintures, bijoux, chaussures. Pour les chaussures, pour pallier sa petite taille, elle ne porte jamais de talons de moins de cinq centimètres.
Casier judiciaire : vols à l’étalage, coups et blessures




History ▬


29 février 1988, premier jour de la vie de Willow ; premiers pleurs ; premiers cris ; premier abandon.
Sa mère, une junkie n’ayant pour vivre que l’argent que lui laissait son dealer quand elle l’aidait à vendre, n’avait aucunement l’intention d’élever un bambin. Elle était trop jeune, trop idiote, trop stone, trop seule et trop dangereuse. Si elle ne se fit pas avorter, c’est qu’elle s’était rendue compte trop tard qu’elle était enceinte. Bien entendu, elle ne connaissait pas le père ; elle avait déjà du mal à se souvenir de ce qui s’était passé la veille… alors plus de trois mois auparavant, c’était peine perdue.

Un accouchement douloureux dans le taudis qui lui servait de logis, quelques billets à un drogué en manque, et un bébé déposé devant une maison ‘pas trop mal’. Mais abandonnée.
Les pleurs du nouveau-né transi de froid sur les marches de pierres attirèrent l’attention de citadins qui le confièrent aux autorités. Autorités qui se débarrassèrent du petit ange en le mettant sous la charge d’un orphelinat d’un autre état, un endroit où on pourrait s’occuper d’elle, où, peut-être un jour, elle aurait la chance de trouver un foyer, des parents aimants, dans une grande maison, avec un gentil chien pour lui apprendre à aimer et à prendre soin d’autrui. On la prénomma Willow.

Juillet 1992. La petite demoiselle se rendait bien compte que son visage était différent de celui des autres orphelins. Ses yeux, surtout, semblaient plus allongés que les leurs. La question ne dépassa jamais ses lèvres, surtout lorsque les plus grands, qui avaient compris qu’elle n’était pas totalement américaine, commencèrent à l’affubler de noms peu agréables qu’elle se força à oublier. Pensant qu’elle était en faute, elle préféra garder le silence.
Mais il ne fallut pas plus longtemps pour qu’un couple, les Valentyne, venu visiter l’orphelinat en vue d’adopter un enfant ne jette son dévolu sur elle. Elle, dans une petite robe blanche ornée de petites fleurs multicolores, les cheveux noirs attachés en deux petites couettes sur chaque côté de sa tête comme les oreilles d’un petit panda, et des chaussures vernies aux pieds. Comment résister à ce regard tendre quand elle répondit à leur « bonjour » ?

Le couple, incapable d’avoir un enfant naturellement, s’occupa de la petite demoiselle plus que convenablement, et elle fut bien plus heureuse que son pauvre début de vie l’avait laissé présager. Ils vivaient tous trois dans une petite banlieue de Long Island. Elle se fit des amis, alla dans une charmante petite école. Elle grandit.

Février 1998. Le malheur s’abattit encore une fois sur la petite Willow. La veille de son dixième anniversaire, alors que ses parents revenaient d’une course de dernière minute pour sa fête d’anniversaire, ils eurent un accident de voiture. Un camion les percuta de plein fouet, tuant le couple sur le coup. Le soir, Willow attendit à l’école que l’on vienne la chercher. Trois heures après la fin du dernier cours, elle était encore près de la fenêtre à guetter chaque voiture que s’arrêtait devant l’établissement. Soudain, des phares apparurent et s’éteignirent. Quelques minutes plus tard, une femme d’une quarantaine d’année, les cheveux noirs, longs, négligemment lâchés sur ses épaules maigres, entra dans l’école. Elle se dirigea vers l’institutrice de Willow, qui avait déjà été prévenue et à qui on avait demandé de ne rien dire, puis approcha Willow, lui adressant un sourire timide.

- Willow, maintenant c’est moi qui vais m’occuper de toi.
- Où sont maman et papa ?
- Ils sont allés rejoindre les anges.
- Pourquoi ? Ils m’aimaient plus ?


La femme, trop émotive, secoua la tête en prenant l’enfant dans ses bras alors qu’elle se mettait à pleurer. Le lendemain des obsèques, Willow déménagea à New York avec celle qui était la sœur de son père. Elle vivait dans un endroit bien moins élégant, mais elle était la seule à pouvoir prendre l’enfant à sa charge. Cette femme, qui travaillait dans une supérette du matin très tôt au soir très tard, avait un fils déjà âgé d’une quinzaine d’années.

Sa nouvelle vie commença. Marquée de larmes, de flots de larmes. Son cousin n’avait aucune affection pour la petite Willow, il devait s’occuper d’elle au lieu de sortir avec ses amis après l’école. Aussi, pour se venger et avoir la paix, il inventa un nouveau jeu que Willow devait absolument garder secret : l’armoire magique. Willow devait rester dans l’armoire sans faire de bruit pour faire comme si elle avait disparu, pendant ce temps, le garçon regardait la télé, ou alors il sortait et la laissait seule.

Le temps passa doucement, et Willow semblait ne pas pouvoir surmonter la mort de ses parents, alors pour essayer d’apporter un petit rayon de soleil dans sa vie, sa tante lui offrit un petit lapin blanc et marron, adorable et affectueux comme une peluche. Il devint néanmoins rapidement un sujet de discorde entre la tante et son fils qui n’acceptait pas que la petite ait un lapin alors qu’il réclamait un chien depuis longtemps. A bout de nerfs, elle lui autorisa à adopter un chien. Loin d’elle était l’idée qu’il prendrait un gros chien nerveux, mais elle n’osa pas lui faire de remarque, se disant que tout irait bien tant que l’animal restait sous contrôle.

Septembre 2000. La vie de Willow n’était pas parfaite, en fait elle la détestait. Et son cousin ne la laissait pas tranquille. Elle était maintenant trop grande pour jouer à l’armoire magique, alors il l’enfermait dans sa chambre pour ne pas la voir, enfin il n’y avait pas de verrou… mais, quelque chose de plus efficace gardait la porte pour qu’elle ne sorte pas : son chien. Il aboyait sans cesse quand il entendait bouger, si bien qu’elle se retrouvait toujours sur son lit, son lapin dans ses bras à trembler en attendant qu’il soit distrait et qu’il parte. Combien de fois avait-elle failli se faire mordre parce qu’elle avait besoin de sortir pour aller aux toilettes ? Et elle n’osait rien dire à sa tante, de peur que son cousin se venge sur elle. Mais un jour, alors que le monstre avait enfin quitté son poste, Willow ouvrit la porte de sa chambre pour pouvoir aller à la cuisine pour prendre quelque chose à manger, ce qu’elle ne vit pas, c’est que son lapin en avait profité pour se glisser lui aussi à l’extérieur. Elle ne comprit que lorsqu’elle vit le chien courir vers la chambre de son frère avec quelque chose de sanglant dans la gueule. Elle le suivit et vit le monstre en train de déchiqueter le pauvre lapin, au pied de son maitre qui n’arrivait pas à s’arrêter de rire. Le soir même, la tante amena le chien à la fourrière.

En quelques semaines les choses se calmèrent, Willow et son cousin se livraient véritable une guerre froide. Chacun détestant l’autre dans son coin, sans réellement attaquer, Willow ne voulait pas blesser sa tante en lui montrant qu’elle n’aimait pas son cousin, lui, faisait ça pour que sa mère le laisse tranquille. Six mois plus tard, quand il atteignit ses dix-huit ans, il quitta le domicile pour vivre seul sa vie, et Willow ne le revit plus.
Vivre seule avec sa tante était plus reposant, et elle n’était pas souvent là. Willow fut rapidement en âge de sortir avec les cours avec ses copines, et elle se découvrit une passion dévorante pour le dessin. Elle était d’ailleurs très douée et l’avait toujours été.

2004. Willow rencontra un jeune homme plus âgé qu’elle de deux ans. Ils s’entendaient bien et elle s’intégra rapidement à son cercle d’amis, délaissant les siens, et elle commença à sortir avec le garçon. A leur contact, la petite fille changea, mais elle se sentait plus libre. Elle se mit à fumer, à boire, à voler ce qu’elle voulait et qu’elle ne pouvait pas s’acheter : cds, vêtements… C’est à cette période qu’elle se fit son tout premier tatouage : un papillon au creux des reins.

Les notes de Willow commencèrent à chuter dans toutes les matières, excepté le dessin. Elle avait déjà choisi ce qu’elle voulait devenir : tatoueuse. Elle en parla à sa tante qui la traita de demeurée et lui interdit de voir ses amis qui avaient une telle mauvaise influence sur elle. Elle commença alors à faire le mur pour les rejoindre la nuit. Jamais sa tante ne le découvrit.
Ça ne dura que quelques semaines, quand elle apprit que son petit ami la trompait avec l’une des filles du groupe. Évidemment, elle arrêta de les voir, tous autant qu’ils étaient… mais elle se retrouva complètement seule puisque ses amis qu’elle avait abandonné de passèrent pas l’éponge. Au lieu de ça, ils se liguèrent contre elle pour la martyriser et lui faire regretter son comportement. Bien entendu, elle ne se laissa pas faire, et elle se défendit, envoyant à deux reprises des filles à l’hôpital, la première avec une mâchoire fracturée, l’autre avec la cheville brisée.

2006. Willow obtint son diplôme de fin d’année. Pour faire plaisir à sa tante, elle commença à travailler dans le salon de coiffure d’une de ses amies qui la forma. Elle n’était pas emballée par ça, mais elle n’avait pas d’argent pour faire des études.

Après quelques mois de salaire, elle se permit de s’offrir un deuxième tatouage : une fée, qu’elle avait entièrement dessinée, sur la poitrine. Elle alla chez un tatoueur qu’elle ne connaissait pas, mais en passant devant sa boutique elle avait été attirée par ses dessins, qui étaient d’un style similaire aux siens. Ils parlèrent, elle lui expliqua sa passion pour le dessin et les tatouages. Ils commencèrent à se fréquenter, et Willow comprit rapidement que c’était l’homme sa vie.

2008. Elle avait quitté son emploi de coiffeuse pour entrer en formation chez son petit ami. Elle apprit rapidement, elle était déterminée à réussir, à prouver à sa tante qu’elle avait eu tort et que ce métier était fait pour elle. Elle se fit connaitre et la boutique devint populaire auprès des véritables amateurs de tatouages. Elle devint également le sujet préféré de son petit ami qui lui dessina trois autres tatouages qu’elle lui laissa apposer sur elle avec plaisir : une chaine enroulée autour d’une plume pour sa nuque, le yin et le yang sur sa cheville, et enfin, deux ailes de fée dans le dos.

A cette époque, Willow commença à ressentir d’étranges choses. C’était comme si son cerveau l’empêcher d’éprouver ce qu’elle voulait, mais c’était si faible et si rare, qu’elle l’ignora volontairement.

2010. Son petit ami, japonais d’origine, lui annonça qu’il devait rentrer dans son pays, cela faisait longtemps qu’il était aux États-Unis, sa famille lui manquait. Il lui demanda de la suivre, elle accepta sans hésiter. La jeune femme dut apprendre la langue très rapidement et cela lui prit environ une année avant de pouvoir tenir une conversation convenable. Durant ce temps, elle continua les dessins et effectua des tatouages sur des étrangers qui parlaient trop peu japonais pour s’en remettre à des tatoueurs locaux. Bref, elle ne resta pas à rien faire, et elle ne s’était jamais sentie aussi heureuse qu’avec son petit ami. Mais les maux revenaient, plus régulièrement. Il lui arrivait même de ressentir des douleurs sans s’être blessée.

Vers la fin de cette année, le malheur s’abattit encore une fois sur Willow, lui arrachant l’homme qu’elle aimait. Il se fit attaquer par des lycéens qui voulaient lui prendre l’argent qu’il avait dans sa caisse, ne voyant pas qu’ils étaient armés, il protesta, il en avait vu d’autres, en Amérique… l’un des deux lycéens le menaça alors avec un cran d’arrêt, l’homme se stoppa. Mais le bruit alerta Willow qui était dans une pièce à côté, elle arriva, eut à peine le temps de voir le lycéen poignarder son petit ami alors que l’autre piquait l’argent et ils partirent. Il lui avait perforé un poumon puis tranché une artère, en quelques minutes, il se vida de son sang devant sa bien-aimée.

2011. Willow se sentait devenir folle, malgré la perte de celui qu’elle aimait, perte qui semblait la détruire petit à petit, elle ressentait parfois une bonne humeur qui la rendait ensuite folle de rage. Qu’est-ce qui clochait chez elle pour pouffer de rire alors qu’elle avait envie de pleurer ?
Elle n’attendit pas plus longtemps pour aller voir un médecin, il fallait qu’elle sache, et s’il le fallait elle serait internée, tout pourvu que cela cesse.

Mais ce qui lui arriva, jamais elle n’aurait pu l’imaginer, et cela arriva si vite. En l’espace de quelques jours, elle fut embarquée dans un bateau avec d’autres personnes et emmenée sur une île dont elle n’avait jamais entendu parler.
Quoi ? Elle était malade ? Une maladie qui la liait à un inconnu ? Comment ? Pourquoi ? Et pourquoi étaient-ils tous enfermés là… ? A l’écart du monde.
Alors qu’elle posait les pieds sur la terre ferme, Willow se rappela d’un très ancien jeu qui lui avait glacé le sang plus d’une fois rien qu’à y repenser : l’armoire magique. Oui… c’était la même chose, ils avaient tous disparus.




See You Soon ▬


Comment avez-vous connu le forum ? Par un membre
Présence : 4/7
Autre chose ? j'adore le contexte ^^
Code du règlement :
Spoiler:
 



Dernière édition par Valentyne Willow le Dim 10 Juin 2012, 19:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.com/t204-valentyne-will-terminee http://souseijinonoroi.forumactif.com/t208-valentyne-willow-toxic-topics http://souseijinonoroi.forumactif.com/t207-valentyne-willow-toxic-links
Wakizaki Emiko
♥ Chiisana Karto ▬
小さな カート *Little Card
[Administratrice]

avatar

Messages : 262
Avatar : Miko (exist†trace)

Brièvement : 25 ans | Coeurs
Activité : interprète
Autre : Laisses-moi devenir ton bourreau, laisses-moi jouer de ton corps et de tes sentiments, laisses-toi emmener par tes fantasmes. Viens dans le piège que forme mes bras et je te promet des heures de souffrance devant mes yeux rieurs.

MessageSujet: Re: Valentyne Will | Terminée |   Jeu 07 Juin 2012, 18:32

Bienvenue :D
Code validé.
Si tu as la moindre question, n'hésites pas ! Bon courage pour finir ta fiche (:


« Il y a tant de pensées que j'aimerais te raconter à toi mon cher,
Je bats des ailes de toute mes forces vers l'endroit de notre rendez-vous,
Parce que depuis ce jour, j'ai le corps si léger,
Sans pour autant me libérer des menottes à mes chevilles. »
exist†trace, « JUDEA »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.org/t28-wakizaki-emiko#64 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t30-wakizaki-emiko-ouvert#66 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t31-wakizaki-emiko#68
Kimura Omi
♣ Chiisana Karto ▬
† Wolf Demon †

avatar

Messages : 342
Avatar : Omi [exist†trace]

Brièvement : 23 ans # Club # Homosexuelle
Activité : Guitariste (dans un bar la nuit, en prof le jour)
Autre : N'aie pas peur... Je mords juste à sang.

MessageSujet: Re: Valentyne Will | Terminée |   Jeu 07 Juin 2012, 19:48

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche, jolie demoiselle =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.org/t38-kimura-omi-100#79 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t40-kimura-omi-rp-open#86 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t41-kimura-omi-links-of-a-demon-wolf#89
Kei
x Joker ▬
敬 *Veneration
[Fondateur]

avatar

Messages : 234
Double-compte : Kahane Tsubasa & Iwagami Seishirô
Avatar : Miyavik (Deviantart)

Brièvement : Je suis l'ombre qui rit derrière vous et vous manipule, sans aucun scrupule, pour passer le temps. Et ça marche.

MessageSujet: Re: Valentyne Will | Terminée |   Jeu 07 Juin 2012, 20:58

Bienvenue officiellement !
Bon courage pour le reste de ta fiche :D


Why so serious ?
I will eat you ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentyne Willow
♣ Chiisana Karto ▬
Tοxic Vαlεntinε

avatar

Messages : 20
Avatar : Mika Nakashima

Brièvement : 24 ans, Clubs, Toxic V., Bisexuelle, Célibataire
Activité : Tatoueuse

MessageSujet: Re: Valentyne Will | Terminée |   Dim 10 Juin 2012, 19:41

Merci =)

Voilà, j'ai terminé, j'espère que ça ira, notamment la fin de l'histoire car je ne savais pas trop comment raconter l'arrivée sur l'île =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.com/t204-valentyne-will-terminee http://souseijinonoroi.forumactif.com/t208-valentyne-willow-toxic-topics http://souseijinonoroi.forumactif.com/t207-valentyne-willow-toxic-links
Kei
x Joker ▬
敬 *Veneration
[Fondateur]

avatar

Messages : 234
Double-compte : Kahane Tsubasa & Iwagami Seishirô
Avatar : Miyavik (Deviantart)

Brièvement : Je suis l'ombre qui rit derrière vous et vous manipule, sans aucun scrupule, pour passer le temps. Et ça marche.

MessageSujet: Re: Valentyne Will | Terminée |   Dim 10 Juin 2012, 20:11

Haha, le Joker est trop fort, il contamine même les USA \o

La fin de ton histoire est très bien, ne t'inquiète pas. T'es-tu finalement décidée pour ton groupe ? Trèfles ou Cœurs ? Que je sache quelle couleur te donner et quel rang te mettre :)


Valentyne Willow a écrit:
Elle n'aime pas les peintures contemporaines qui ne ressemblent à rien ni les artistes qui se prennent pour des peintres de talents en faisait des éclaboussures sur un toile.
Moi non plus j'aime pas ça. Ça m'énerve. Qu'ils aillent voir le boulot des peintres de la Renaissance avant de se prétendre artistes. Bref.


Why so serious ?
I will eat you ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentyne Willow
♣ Chiisana Karto ▬
Tοxic Vαlεntinε

avatar

Messages : 20
Avatar : Mika Nakashima

Brièvement : 24 ans, Clubs, Toxic V., Bisexuelle, Célibataire
Activité : Tatoueuse

MessageSujet: Re: Valentyne Will | Terminée |   Dim 10 Juin 2012, 20:14

ah oui, j'avais oublié de changer ^^' je vais aller chez les trèfles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.com/t204-valentyne-will-terminee http://souseijinonoroi.forumactif.com/t208-valentyne-willow-toxic-topics http://souseijinonoroi.forumactif.com/t207-valentyne-willow-toxic-links
Kei
x Joker ▬
敬 *Veneration
[Fondateur]

avatar

Messages : 234
Double-compte : Kahane Tsubasa & Iwagami Seishirô
Avatar : Miyavik (Deviantart)

Brièvement : Je suis l'ombre qui rit derrière vous et vous manipule, sans aucun scrupule, pour passer le temps. Et ça marche.

MessageSujet: Re: Valentyne Will | Terminée |   Dim 10 Juin 2012, 20:24

T'as raison, j'te voyais plutôt chez les Trèfles.
Voilà c'est tout bon, t'es validée ! Tu peux dès à présent poster ta fiche de relation et celle de topics (n'oublie pas de remplir ces champs-là après dans ton profil, c'est plus pratique pour les autres membres), et aussi faire une demande de Sôseiji si tu veux. Bon jeu parmi nous !


Why so serious ?
I will eat you ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentyne Willow
♣ Chiisana Karto ▬
Tοxic Vαlεntinε

avatar

Messages : 20
Avatar : Mika Nakashima

Brièvement : 24 ans, Clubs, Toxic V., Bisexuelle, Célibataire
Activité : Tatoueuse

MessageSujet: Re: Valentyne Will | Terminée |   Dim 10 Juin 2012, 20:25

Merci beaucoup je vais m'occuper de tout ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.com/t204-valentyne-will-terminee http://souseijinonoroi.forumactif.com/t208-valentyne-willow-toxic-topics http://souseijinonoroi.forumactif.com/t207-valentyne-willow-toxic-links
Fujiwara Takeru
♦ Chiisana Karto ▬
小さな カート *Little Card

avatar

Messages : 38
Brièvement : HERO - 24 ans :: Chiisana Karto

MessageSujet: Re: Valentyne Will | Terminée |   Dim 10 Juin 2012, 21:04

\o/ Bon jeu parmi nous Valentyne :D \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Valentyne Will | Terminée |   

Revenir en haut Aller en bas
 

Valentyne Will | Terminée |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CharactersCharacters ▬ 人物 :: 
Fiches de Présentation
 :: Validées
-