Partagez | 
 

 Une marionnette de plus parmi les pantins du Jocker ! ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Takayama Yukishiro
♠ Chiisana Karto ▬
小さな カート *Little Card

avatar

Messages : 9
Avatar : Yui Itsuki

Brièvement : 20 ans, Chiisana Karto ♠ Surnommée Puppet Girl, bisexuelle à la fois bourreau et victime de soi-même ~

MessageSujet: Une marionnette de plus parmi les pantins du Jocker ! ~   Jeu 12 Juil 2012, 18:56


Takayama Yukishiro
feat. Yui Itsuki



Identity ▬


Nom : Takayama
Prénom : Yukishiro
Âge : 20 ans
Sexe : Féminin
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Surnom(s) : Yuki
Pseudo(s) : Puppet Girl
Emploi/Activité : Marionnettiste
Groupe : ♠ Spades
Rang : Chiisana Karto




Health ▬

Poids : 50 kg
Taille : 1m63
Groupe sanguin : A+
Particularité(s) : Trouble de la personnalité histrionique (caractérisé par un niveau émotionnel et un besoin d'attention exagéré)
Sôseiji : Ishihara Kaori



Informations ▬


Caractère : Qui est Yukishiro ? Elle-même l'ignore sans doute, voilà ce que l'on récolte à force de jongler avec des masques et de vivre dans son propre petit monde imaginaire.

Habile manipulatrice, son objectif sera toujours d'attirer le regard des autres, en adoptant ainsi la personnalité adéquat. L'interaction avec autrui se passera le plus souvent par tout un stratagème de séduction, et elle usera alors de son charme pour tisser un lien affectif superficielle. N'oublions pas que la demoiselle cherche à être aimée, de ce fait, toute sa gentillesse envers les autres n'est qu'illusoire pour mieux pouvoir les garder à ses côtés. Ses dons de ventriloques et ses petites poupées permettent également d'attendrir son public, principalement composé d'enfants, ce qui lui donne un air innocent et espiègle.

Mais on ne peut pas plaire à tout le monde, et Yuki ne fait pas exception à cette règle. Quand autrui ne réagit pas selon ses désirs, elle ne contrôle plus du tout ses émotions... Dans un premier temps, ce sera juste une coquille vide, mutée dans un silence profond tandis que la nervosité et la folie la rongeront intérieurement. Puis, elle se mettra en position de victime en exprimant son mal être de façon extrême, allant jusqu'à la dramatisation. Le seul moyen pour elle de se calmer est encore d'avoir recours à la violence, de pleurer, hurler, jusqu'à l'épuisement... Et après quelques heures de sommeil, l'événement vécu n'aura été qu'un vilain cauchemar, la vie pourra tout simplement reprendre son cours habituel.

Outre de combler son intense désir d'être le centre d'attention, Yukishiro est également quelqu'un de très influençable, capable de tout afin de satisfaire autrui. Mais alors, toute sa vie ne se résumerait-elle pas à être un simple patin soumis aux autres finalement ? Non, notre marionnettiste fait croire qu'elle est docile alors que ce n'est pas le cas, c'est l'autre qui a tord en se croyant être l'élément dominant ! Tel est sa navrante logique.


Aime : Ses poupées en tissus, les représentations théâtrales, les marques d'affection.
Déteste : La solitude, le rejet, le vide.
Style vestimentaire : Préoccupée par l'apparence physique, Yukishiro cherche à attirer l'attention et rien de mieux pour cela que d'adopter un style de poupée. Pour faire simple, la tenue vestimentaire de la jeune femme se caractérise principalement par des vêtements d'inspiration gothique lolita, semblable à l'époque victorienne. Ce qui est très pertinent chez elle, c'est que Yuki ne permet pas le mélange des couleurs. Le plus souvent, vous la verrez soit entièrement vêtue de noir, soit de blanc, soit encore de rouge.
Casier judiciaire : Vierge




History ▬


Yukishiro est née dans un petit hôpital dans les alentours de Kyôto. Alors que la naissance d'un enfant est toujours caractérisée par la joie et le bonheur, un bien tragique incident se produisit... La toute nouvelle maman décéda malheureusement quelques heures après son accouchement, suite à une malheureuse complication.
Suite à cet incident, le père se replia longuement sur lui-même et s'évada sans cesse dans son atelier personnel. Obsédé par l'art, son métier consistait à créer toutes sortes de poupées : des mannequins, des pantins et tant d'autre chose. Ne s'occupant guère de sa fille, cette dernière fut élevée par son grand-père paternel durant toute son enfance.

Très vite, les gens qualifiaient Yuki comme une enfant étrange. Mais quoi de plus normal d'être perturbée, lorsque l'on avait pas reçu l'indispensable amour maternelle ? Elle voulait sans cesse qu'on la prenne dans ses bras et dès qu'on s'occupait d'une autre personne, l'affectueuse petite fille se transformait en la plus terrible des pestes.
Dans ces moments de crise, la petite fille trouva le plus souvent refuge chez son grand père, ce dernier l'amusait beaucoup avec ses talents de ventriloque. Elle avait très vite remarqué à quel point cet activé attirait l'attention et l'intérêt chez autrui, et c'est ainsi qu'elle ne tarda pas à recevoir l'enseignement de son papy adoré.
A l'école, il était dans un premier temps facile pour Yuki de tisser des liens d'amitiés. Cependant ces derniers ne duraient guère, car les autres enfants ne tardaient pas à la remettre en question et de la qualifier de frimeuse mais aussi d'hypocrite, d'égoïste... Jamais la demoiselle ne réussit à se faire de véritables amis, bien qu'elle prétendait en avoir des tas quand on le lui posait la question, et naturellement, tout le monde l'aimait, cela allait de soi on ne pouvait rien lui reprocher.

Parfois, le grand père et la petite fille rendaient visite à l'artiste solitaire. Comme tout enfant, Yukishiro ne souhaitait que l'amour de son père. Bien que ce dernier l’accueillait toujours en faisait de son mieux pour l'apprécier, il dégageait toujours une attitude glacial.
Afin de gagner son affection, Yuki travaillait dur à l'école pour ramener de bonnes notes et faisait beaucoup de dessins pour son papa. Toutefois, elle sentait bien que toutes ces tentatives ne suffisaient pas à se faire aimer réellement. Ces crises se multiplièrent. Les visites chez son père se furent de plus en plus rare.

Une fois adolescente, Yukishiro multiplia les aventures éphémères qui ne duraient qu'une nuit. Son esprit d'égocentrisme prenait de plus en plus ampleur car si l'autre prenait du plaisir, c'était tout bonnement grâce à elle. Ces partenaires la retenait et en voulait toujours d'avantage, rien de mieux pour se sentir importante et d'y savourer une si malsaine satisfaction personnelle !
Toutes ces aventures lui redonnèrent confiance en elle, si bien qu'elle décida de retenter sa chance avec son père. De plus, les études ne la passionnant pas vraiment, elle souhaitait vite entrer dans le monde du travail et être au devant de la scène ! Pourquoi ne pas prendre exemple sur son cher papa ? Un jour, prenant son courage à deux mains, la demoiselle se rendit seule dans l'atelier de son père.
La jeune fille s'était vêtu d'une élégante robe noire d'époque victorienne et la première phrase que son père prononça en la découvrant devant le seuil de sa porte fut : « Tu es si belle, on dirait une poupée... ». Face à ce doux compliment, Yuki en avait pleuré de joie ! Afin de plaire à son paternel, la réponse était évidente : devenir une femme parfaite, bien plus belle et épanouie que toutes les poupées de l'atelier réunies !
Depuis ce jour-là, l'adolescente se rendait à l'atelier dès la fin des cours et travaillait ardemment sur la création de petites poupées en tissus. Son père aimait la regarder se donner tant de mal, sa progéniture lui rappelant avec joie ses débuts, il n'hésitait pas à la conseiller et à la complimenter. Il était même arrivée à en conclure que la plus belle chose qui lui a été donné de créer n'était autre que sa propre fille.
Tout deux avaient enfin pu frôler le bonheur du bout des doigts, dans une relation père-fille des plus superficielles qui puissent exister. Mais qu'importe, puisque chacun parvenait à être heureux.

Les premiers spectacles que donnait Yukishiro se déroulaient dans des parcs. C'est avec fierté qu'elle manipulait ces petites poupées à l'aide de ficelles reliés au bout de ses doigts, tous ses personnages vivaient et bougeaient au grès de ses envies. Chaque pantin portait un nom et possédait une voix qui lui été propre. Mais bien entendu, sans Yuki, toutes ces adorables marionnettes n'étaient rien.
Les enfants se précipitaient pour assister aux nombreuses histoires que la jeune femme mettaient en scène sous leurs yeux émerveillés. Yukishiro les adorait, les enfants étaient tellement facile à manipuler ! Elle leur faisait plaisir, pour se faire plaisir. Tous les mômes la considèrent très vite comme une amie extraordinaire.
On ne resta pas longtemps indifférent face au talent de cette délicieuse marionnettiste, et, bientôt, Yuki enchaîna son travail dans des colonies de vacances, puis progressivement dans des centres spécialisés et des hôpitaux.

Lors de ces vingts ans, toute la vie de Yukishiro bascula en un instant...
Alors qu'elle jouait le rôle de la poupée sage et appliquée dans l'atelier de son père, la jeune femme ressentie une immense douleur intérieur. Ses mains s'étaient mise à trembler, elle avait l'impression de ressentir des sensations qui ne lui appartenait pas.
En fait, ce n'était pas la première fois que ce genre d'événements se produisaient, il lui arrivait quelques fois de souffrir ainsi, sans réel raison apparente. Les émotions qui parcourraient alors son corps étaient le plus souvent de la haine, de la peur, de l'hésitation, et surtout, une quête d'identité...
Ce jour-là, son père conseilla vivement sa fille d'aller voir un médecin et qu'elle revienne le voir uniquement une fois guérie. Il ne pouvait tolérer de faille dans celle qui ,à ses yeux, symbolisait la perfection...

Ainsi, Yukishiro s'empressa de se rendre chez un médecin. Le verdict tomba sans plus attendre, il détecta un trouble de la personnalité histrionique chez sa patiente, ce qui pourrait expliquer la totalité de ces crises. Afin de confirmer sa thèse par un de ces collègues, il donna à la jeune femme une adresse d'un brillant médecin de Tokyo. Ce dernier reconsidéra le dossier de Yuki et, bien qu'il reconnut les troubles histrioniques chez la demoiselle, n'écartait pas la piste de la maladie de Sôseiji no Noroi. Dans le doute, il décida de l'envoyer tout de même sur une île nommée "Joker's Island".
Tout d'abord déboussolée par cette nouvelle, la marionnettiste n'avait d'autre choix que d'abandonner ces repères et son lieu de travail... Mais d'un autre côté, ce nouveau tournant dans sa vie l'attirait, elle qui était toujours prête à tenter de nouvelles expériences.

C'est ainsi que Yuki fit ses adieux à son grand père et écrivit une lettre à son père afin de le prévenir de son départ. Elle prépara une valise, rangea soigneusement ses poupées en tissus et embarqua sur le premier bateau venu.
Pendant tout le voyage, une seule question lui préoccupait l'esprit : Qui pouvait bien être la personne avec qui elle partageait cette mystérieuse maladie ? Sans doute allait-elle bientôt le découvrir...





See You Soon ▬


Comment avez-vous connu le forum ? C'est la personne qui se cache derrière Kaori qui est venue me chercher pour qu'on s'inscrive à deux ! :3
Présence : 5/7
Autre chose ? Je suis bluffée par la création de ce passionnant univers tout droit sortie de l'imagination du fondateur, moi qui apprécie tout particulièrement les forums à l'intrigue recherché je suis comblée ^^
Code du règlement :
Spoiler:
 



Dernière édition par Takayama Yukishiro le Jeu 12 Juil 2012, 20:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei
x Joker ▬
敬 *Veneration
[Fondateur]

avatar

Messages : 234
Double-compte : Kahane Tsubasa & Iwagami Seishirô
Avatar : Miyavik (Deviantart)

Brièvement : Je suis l'ombre qui rit derrière vous et vous manipule, sans aucun scrupule, pour passer le temps. Et ça marche.

MessageSujet: Re: Une marionnette de plus parmi les pantins du Jocker ! ~   Jeu 12 Juil 2012, 20:22

Encore une Pique, youhou ! Bienvenue \o

Tout est ok, si ce n'est une petite chose sans importance (qui est que les médecins "normaux" ne savent rien de la maladie, c'est juste qu'ils doivent rediriger les gens décrivant les symptômes de celle-ci vers une adresse à Tôkyô). Et sinon j'aime beaucoup les images de tes avatars et icônes. Puis ton personnage n'est pas mal non plus, dans le genre.

Je te mets ta couleur et ton rang, puis tu peux aller poster ta fiche de liens et celle de rp. Voilà, je te souhaite bon jeu parmi nous, et j'espère que tu te plairas ici !


Why so serious ?
I will eat you ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takayama Yukishiro
♠ Chiisana Karto ▬
小さな カート *Little Card

avatar

Messages : 9
Avatar : Yui Itsuki

Brièvement : 20 ans, Chiisana Karto ♠ Surnommée Puppet Girl, bisexuelle à la fois bourreau et victime de soi-même ~

MessageSujet: Re: Une marionnette de plus parmi les pantins du Jocker ! ~   Jeu 12 Juil 2012, 20:31

Il semblerait que ce petit détail m'est échappée, hop édité et tout s'arrange. Merci pour tout ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une marionnette de plus parmi les pantins du Jocker ! ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une marionnette de plus parmi les pantins du Jocker ! ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CharactersCharacters ▬ 人物 :: 
Fiches de Présentation
 :: Validées
-