Partagez | 
 

 OVER - Main libre. [Emiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kimura Omi
♣ Chiisana Karto ▬
† Wolf Demon †

avatar

Messages : 342
Avatar : Omi [exist†trace]

Brièvement : 23 ans # Club # Homosexuelle
Activité : Guitariste (dans un bar la nuit, en prof le jour)
Autre : N'aie pas peur... Je mords juste à sang.

MessageSujet: OVER - Main libre. [Emiko]   Ven 26 Aoû 2011, 12:42

Le soleil était déjà levé haut dans le ciel, et la chaleur surplombant ce quartier était vraiment douce et agréable. Ce quartier, ou plutôt ce coin-là, était l’endroit idéal pour quelqu’un de tel que cette jeune louve. Accompagnée de ses huskies, elle marchait dans les rues, les yeux courant sur les gens d’une manière discrète. Ses vêtements déchirés, ainsi que son long manteau la faisaient passer pour une SDF tout ce qu’il y a de plus banal. Elle était donc invisible aux yeux des gens, ce qui était vraiment parfait. Mais si son air était calme et serein, comme une touriste se promenant au gré de ses pas, ses mains, elles, n’étaient pas sages du tout. Les crocs de ses chiens non plus. Elle avait déjà fait plusieurs portefeuilles, et avait ramassé de quoi s’offrir quelques tubes de crack.

Mais là… Elle vit une proie vraiment parfaite. Quelqu’un qui semblait bien friqué, un homme avec un monocle. C’était rare non ? Mais pas grave, l’important était qu’il avait un beau portefeuille sur lui, sans nul doute. Omi le fila alors, discrètement. Elle le suivit jusqu’à ce qu’elle le vit faire un achat, et en voyant l’épaisseur du portefeuille, elle vit que ses suppositions étaient bien fondées. Il avait l’air d’avoir de quoi lui offrir de quoi s’envoyer en l’air pendant une semaine entière. Elle préféra le filer encore, après avoir bien repéré où est-ce qu’il rangeait son portefeuille. Enfin, après un moment d’attente, elle choisit d’agir.

S’accroupissant, elle murmura quelque chose à l’un de ses chiens, qui alla alors vers la victime. Il se mit à attirer son attention, en jappant, pour attirer son regard et l’arrêter. Et alors, Omi put intervenir. La jeune louve s’avança alors d’un pas rapide, l’air pressé. Et d’un geste tout aussi vif, en percutant l’homme, elle attrapa le portefeuille bien garni de l’homme. Elle marmonna un pardon pour l’avoir bousculé, regardant le chien avec un soupir, comme si c’était lui le fautif. Le huskie continuait d’attirer l’attention de la victime, alors qu’Omi s’éloignait tranquillement, mais toujours d’un pas aussi rapide, afin de ne pas trop attirer l’attention sur elle. Elle souriait, et entendit un cri. Zut, remarqué. Elle se mit alors à courir, sifflant, pour que ses chiens la rejoignent. Et tous les trois s’enfuirent en courant vivement, la jeune louve riant de son méfait. Ils parcouraient les ruelles, grimpant sur les poubelles pour aller plus vite, les chiens prenant d’autres passages. Après une longue course effrénée afin de s’éloigner au maximum, ils commencèrent à ralentir l’allure, tous les trois réunis.

Mais elle bouscula quelqu’un, cette fois de manière involontaire. Omi se massa la tête en manquant de tomber par terre et regarda vivement au sol. Heureusement, l’un des huskies avait déjà attrapé dans sa gueule le portefeuille qui était tombé. Elle lui fit un petit sourire et prit l’objet, avant de caresser la tête de son chien. Elle releva la tête vers la personne qu’elle avait percutée et beugua. C’était… une femme vraiment sublime. Omi ouvrit grand les yeux, sa bouche s’entrouvrant également devant sa surprise. Elle n’était même pas sûre d’avoir déjà vu une femme aussi belle que celle qu’elle avait devant elle. Elle tenta bien de parler, remuant les lèvres lentement, mais aucun son ne parvint à sortir. Finalement, elle reprit ses esprits et fronça les sourcils, parvenant enfin à parler.

" T... Tu peux pas faire gaffe, ouais ?! "


Dernière édition par Kimura Omi le Sam 10 Sep 2011, 15:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.org/t38-kimura-omi-100#79 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t40-kimura-omi-rp-open#86 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t41-kimura-omi-links-of-a-demon-wolf#89
Wakizaki Emiko
♥ Chiisana Karto ▬
小さな カート *Little Card
[Administratrice]

avatar

Messages : 262
Avatar : Miko (exist†trace)

Brièvement : 25 ans | Coeurs
Activité : interprète
Autre : Laisses-moi devenir ton bourreau, laisses-moi jouer de ton corps et de tes sentiments, laisses-toi emmener par tes fantasmes. Viens dans le piège que forme mes bras et je te promet des heures de souffrance devant mes yeux rieurs.

MessageSujet: Re: OVER - Main libre. [Emiko]   Ven 26 Aoû 2011, 20:31

Ses pas résonnaient dans la ruelle étroite, les talons des ses chaussures claquant sèchement sur le sol, tandis qu’elle se dirigea, fière et droite comme à son habitude, vers l’artère principale du quartier. Emiko était en tenue de travail, et son tailleur ainsi que sa veste noire inspiraient la sévérité. Son visage blanc était fermé, les sourcils légèrement froncés, comme si elle réfléchissait – et c’était le cas. Le cerveau de la petite brune tournait tandis qu’elle se mêlait à la foule de badauds innocents. Des plans germaient de la matière grise de la Japonaise. Quel genre de plan ? Vengeance, manipulation, destruction, ... Que de réjouissance pour celui ou celle qui serait sa victime. Lorsqu’elle avait atterrit sur l’île, elle avait tout de suite compris qu’elle allait devoir faire peur d’intelligence – chose dont elle était dotée par bonheur – pour pouvoir satisfaire son besoin naturel de supériorité. Et bien oui, quand on a l’allure et la prestance d’Emiko, on ne peut pas juste rester parmi les êtres du peuple, la vermine de bas étage, qui grouillent dans les rues, ceux qui ont une vie morne et dénouée de sens, qui ne valent même pas la peine qu’on leur adresse un regard. Elle était une princesse, il ne faut pas l’oublier.

Elle remit une mèche en place derrière son oreille et laissa un sourire froid et dénué de sentiment étiré ses lèvres. Elle sentait le regard des autres sur elle et elle aimait ça. La jeune femme était belle et elle le savait, au grand damne de tout le monde. Qu’est ce qu’elle aimait jouer avec son apparence ... Elle tourna dans une ruelle pour gagner du temps. Elle aimait son quartier, mais il y avait trop de gens par ici, attirés par les moyens de divertissement que proposait cette partie de la ville. Elle préférait amplement les rues secondaires, plus sombres, plus mystérieuses. Elle ne fit pas attention à la jeune femme aux deux chiens qui s’avançait vers elle, elle ne méritait pad qu’Emiko pose le regard sur elle. Mais celle-ci la bouscula. La brune fit quelques pas en arrière, se retenant au mur pour ne pas perdre l’équilibre. Elle leva les yeux, furieuse de se faire rentrer dedans par un être aussi pitoyable, mais devant la réaction de sa congénère, qui semblait impressionnée par ce qui se trouvait en face d’elle, elle décida de changer de tactique. Plutôt que lui faire une remarque avant de partir, elle décida de prendre un peu de temps pour l’analyser. Toute rencontre était bonne à prendre ... Et cela faisait un moment qu’elle n’avait pas parlé à quelqu’un de potentiellement intéressant, comme la jeune femme devant ses yeux. De plus, elle n’était pas pressée du tout, elle avait le temps de faire un peu plus ... Connaissance.

« Excusez-moi de marcher dans la même rue que vous ... Vu l’attention que vous portez à regarder où vous allez, il est vrai que c’est dangereux. »

Elle la jaugea du regard, un petit sourire supérieur collé aux lèvres.

« Sachez que de parler ainsi au premier inconnu que vous bousculez et que vous manquez de faire tomber n’est pas forcément un bon moyen d’engager une conversation. Généralement, on se contente d’un ‘désolée’, ‘excusez-moi’ ou encore ‘ça va ?’. Mais vu votre état, il est certain qu’on a jamais pris le temps de vous inculquer quelques règles de courtoisie. »

Elle se rapprocha un peu de la jeune femme, la détaillant du regard.


« Il y a tant de pensées que j'aimerais te raconter à toi mon cher,
Je bats des ailes de toute mes forces vers l'endroit de notre rendez-vous,
Parce que depuis ce jour, j'ai le corps si léger,
Sans pour autant me libérer des menottes à mes chevilles. »
exist†trace, « JUDEA »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.org/t28-wakizaki-emiko#64 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t30-wakizaki-emiko-ouvert#66 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t31-wakizaki-emiko#68
Kimura Omi
♣ Chiisana Karto ▬
† Wolf Demon †

avatar

Messages : 342
Avatar : Omi [exist†trace]

Brièvement : 23 ans # Club # Homosexuelle
Activité : Guitariste (dans un bar la nuit, en prof le jour)
Autre : N'aie pas peur... Je mords juste à sang.

MessageSujet: Re: OVER - Main libre. [Emiko]   Ven 26 Aoû 2011, 20:56

Omi avait un air surpris, presqu’ahuri. Mais elle devait vite reprendre ses esprits. En tout cas, c’était certains que cette femme avait du répondant et pas qu’un peu apparemment. Elle avait… comment dire… ouais. Elle avait un peu l’air hautain. Voire même complètement. Mais bon, c’était vraiment nécessaire de s’attarder sur elle ? Ouais bon un petit peu quand même. C’est vrai qu’elle est canon alors la jeune louve pouvait bien se permettre de mater un petit coup. Surtout que des femmes comme ça, il était fort probable qu’elle ne puisse jamais en avoir dans son lit. Enfin bref. C’était pas le moment de se faire des fantasmes.

" J’t’emmerde, la nana. "

Oui, très polie. Elle n’avait pas froid aux yeux, même si c’était elle qui était en tort. Directe et franche, elle était bien trop impulsive pour reconnaître son tort dès la première seconde, et même devant une victime potentielle. Omi n’avait pas du tout aimé la façon dont cette femme lui avait parlé. En plus, elle était habillée de façon trop chic pour qu’elle lui accorde plus d’importance qu’elle ne le ferait à un gros portefeuille bien garni. Et elle en avait déjà un bien rangé dans une des poches de son manteau noir de toile fine.

Mais cette femme se rapprocha d’elle, même légèrement. Son expression ne laissait aucun doute, elle la détaillait du regard. Omi, par réflexe, recula d’un pas, un air de surprise et une légère crainte sur le visage, ses mains ayant faillies être relevées, comme une enfant craignait des coups. Mais elle tenta très rapidement de reprendre de l'assurance, bien que la prestance de la brune l'impressionnait.


" Eh ! Dégage ! T’approches pas d’moi ! Sauf pour un plan cul… "

Ben elle pouvait toujours rêver non ? Qui ne tente rien n’a rien. Même si elle sentait qu’elle allait se prendre une réplique bien cuisante en pleine tronche.

Les deux huskies, quant à eux, restaient autour de ces deux femmes, reniflant pieds et chevilles de celle habillée en tailleur. Ils sentaient comme une drôle d’odeur, et l’un des deux, qui avait presque toute la tête au pelage noir, eut un léger grognement, avant de se reculer. Omi baissa les yeux vers le chien, qui s’approchait de sa maîtresse sans quitter l’autre femme du regard. L’autre huskie, à la tête beaucoup plus blanche que son frère, restait autour de la femme à l’air hautain. Omi, pendant ce temps, caressait de sa main couverte d’une mitaine noire en bien piteux état, la tête du huskie noir.


" Shh Kuro. Du calme. "

C’était lui qui avait des crocs, pas l’humaine là. Omi se remit debout, plantant son regard dans celui de l’autre femme, qui n’avait pas bougé. Elle n’avait peut-être pas remarqué l’autre chien qui continuait de lui tourner autour, comme s’il allait récolter quelques indices. C’était vraiment étrange quelque part, que l’un reste à renifler, alors que l’autre montrait légèrement ses crocs, restant méfiant et sur ses gardes, sans pour autant devenir agressif. Mais quand on connaissait bien ces huskies, la question ne se posait plus. Droite sur ses deux jambes, Omi sondait le regard de l’autre femme brune qui lui faisait face, sourcils froncés, sans ciller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.org/t38-kimura-omi-100#79 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t40-kimura-omi-rp-open#86 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t41-kimura-omi-links-of-a-demon-wolf#89
Wakizaki Emiko
♥ Chiisana Karto ▬
小さな カート *Little Card
[Administratrice]

avatar

Messages : 262
Avatar : Miko (exist†trace)

Brièvement : 25 ans | Coeurs
Activité : interprète
Autre : Laisses-moi devenir ton bourreau, laisses-moi jouer de ton corps et de tes sentiments, laisses-toi emmener par tes fantasmes. Viens dans le piège que forme mes bras et je te promet des heures de souffrance devant mes yeux rieurs.

MessageSujet: Re: OVER - Main libre. [Emiko]   Sam 27 Aoû 2011, 08:56

« Mais quelle délicatesse dans votre langage ... Cela ne fait qu’appuyer ce que je viens de dire. »

Emiko tentait de pousser son interlocutrice à bout. Elle-même n’était pas franchement susceptible. La seule chose qui pouvait la mettre hors d’elle, c’était si elle rencontrait quelqu’un qui se croyait supérieur à elle et qui avait les moyens de le lui faire sentir. Mais ce n’était pas quelques paroles déplacées, venant de la bouche d’une personne aussi vulgaire que celle qui lui faisait face qui allait l’agacer, bien au contraire ! Cela montrait la faiblesse du caractère de la jeune femme, s’il s’énervait pour une simple remarque sur son état physique. Pitoyable, tout simplement ... Elle haussa un sourcil devant sa réaction lorsqu’elle avança d’un pas, mais cela l’amusa. La craignait-elle ? Elle n’espérait pas, sinon ce serait trop facile. Mais ceci cassa tout. Toute l’assurance, toute la fermeté qu’à présent elle pouvait faire preuve et qui aurait pu faire flancher Emiko, n’était plus rien. La légère crainte qui avait traversé son visage durant quelques instants avait balayé les doutes de la petite brune quand au fait qu’elle pourrait se faire avoir par son interlocutrice. Un fin sourire de victoire étira ses lèvres, sourire qui se transforma rapidement en rire aux paroles de la jeune femme.

« Un plan cul ?! Vous me faîtes bien rire ... Qui voudrait de vous ? Même en étant saoule et complètement droguée, je ne coucherais pas avec vous. Contrairement à certaines, j’ai une certaine éthique que je respecte dans tous les cas. »

Prends ça. Bon, il fallait avouer que derrière son aspect de clocharde, elle semblait plutôt pas mal. Mais de un, Emiko n’était pas franchement attirée par elle, non pas parce qu’elle ne s’intéressait qu’aux hommes – pour l’instant son orientation sexuelle restait un mystère – mais plutôt parce qu’elle ne la connaissait encore pas suffisamment. Et oui, même pour les aventures d’un soir, Emiko choisissait précisément la personne. Elle n’allait pas non plus coucher avec de la simple vermine ... Et de deux, elle avait dit non juste pour la contredire. C’était hors de question de lui laisser entendre qu’elle pouvait s’abaisser à son niveau. On pourra remarquer qu’Emiko fait très attention à ne pas se mêler au simple peuple ... Et que son côté narcissique et capricieux est dominant dans son caractère. Les chiens étaient venus à ses pieds et même si cela ne la rassurait guère, elle ne fit aucun mouvement, se contentant de fixer la jeune femme. L’un des deux canidés grogna avant de retourner à côté de sa maîtresse, tandis que l’autre continuait à lui tourner autour. Elle hésita à lancer une remarque sur les deux animaux, mais elle se dit que ce n’était pas un choix judicieux car eux pouvaient vraiment être dangereux. Et ça, la jeune femme devait le savoir. Elle se contenta donc de leur jeter un regard dégoûté.

« En plus de faire la chienne errante dans les rues de notre belle ville, vous les recueillez ? Que c’est mignon ... »

Elle soupira, dédaigneuse au plus haut point.

« Allez, j’ai assez perdu de temps avec vous. Si vous pouviez sortir de ma vue, cela m’enchanterait au plus haut point. »


« Il y a tant de pensées que j'aimerais te raconter à toi mon cher,
Je bats des ailes de toute mes forces vers l'endroit de notre rendez-vous,
Parce que depuis ce jour, j'ai le corps si léger,
Sans pour autant me libérer des menottes à mes chevilles. »
exist†trace, « JUDEA »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.org/t28-wakizaki-emiko#64 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t30-wakizaki-emiko-ouvert#66 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t31-wakizaki-emiko#68
Kimura Omi
♣ Chiisana Karto ▬
† Wolf Demon †

avatar

Messages : 342
Avatar : Omi [exist†trace]

Brièvement : 23 ans # Club # Homosexuelle
Activité : Guitariste (dans un bar la nuit, en prof le jour)
Autre : N'aie pas peur... Je mords juste à sang.

MessageSujet: Re: OVER - Main libre. [Emiko]   Sam 27 Aoû 2011, 13:16

Ce qui était sûr et certain en tout cas, c’était que cette femme ne manquait absolument pas de répondant. C’était assez déstabilisant, et Omi ne savait même pas pourquoi elle était aussi impressionnée. Peut-être parce qu’elle n’avait pas souvent eu l’occasion, voire pratiquement jamais, d’être confrontée à ce genre de personne. Mais bon, ce n’était certainement pas le moment de flancher. Elle fronça les sourcils, serrant le poing, devant ses insultes sous-entendues. Alors comme ça elle voulait la faire dégager ? Et en plus, ce serait à la jeune louve de se soumettre ? Elle voulait pas qu’elle lui lèche les pieds non plus ?

Un petit sourire se dessina sur les lèvres d’Omi, qui posa sa main sur son buste, s’inclinant légèrement. Elle voulait jouer tout à coup, et ça promettait d’être particulièrement amusant là. Alors, pourquoi s’en priverait-elle ? Oh que non, elle n’allait pas laisser passer une telle occasion, alors qu’elle commençait à ressentir une puissante envie de jouer.


" Mais bien sûr. Je vais tout de suite m’ôter de ta vue, princesse. "

Mais d’abord…

Elle s’approcha d’un pas rapide de la belle jeune femme brune, et lui empoigna les hanches de ses mains fermes malgré son maigre physique. Et avant qu’elle ne puisse se débattre, ou même comprendre ce qui lui arriver, Omi captura les lèvres de l’autre femme des siennes. L’une de ses mains se mit à fouiller les poches de la belle demoiselle, histoire de ne pas repartir bredouille après s’être faite insultée de la sorte. Mais elle ne trouva pas grand-chose, et elle devait faire vite, car elle n’allait pas apprécier, c’était plus que certain. Mais en tout cas, pour sa part, Omi ressentait quelque chose d’un peu étrange pendant ce baiser forcé. Il était comme particulier. Après s’en être vraiment étonnée l’espace d’un instant, elle s’était dit que c’était sûrement l’adrénaline. Ou alors un possible manque de drogue dans ses veines. Qui sait. Mais bon, peu importe. Il était très particulier, c’était certain, et ça ne lui déplaisait pas. Un mélange de plaisir et de haine.

Après avoir trouvé un petit quelque chose qui était un billet, Omi se recula vivement. Elle se lécha les lèvres avec un sourire amusé par sa propre audace et du dégoût que l’autre devait ressentir pour sûr. Elle regarda ce qu’elle lui avait volé et constata que le butin était bien maigre mais bon. Ca avait de quoi lui payer une cigarette ou un petit verre d’alcool.


" T’es radine, chérie. Mais bon pas grave. J’me paie avec un baiser au pire. "

Elle eut un petit rire et lui fit un clin d’œil.

" Allez… Merci bien pour la clope, ma belle. Et pour le baiser aussi. C’était un plaisir… avec ton bon goût… "

Elle lui fit un clin d’œil puis simula un baiser volant en embrassant son propre index et majeur, les tendant par la suite vers la belle brune au regard assassin. Soit elle allait s’en prendre une, soit elle allait se faire crier dessus. Quelque part, Omi en avait hâte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.org/t38-kimura-omi-100#79 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t40-kimura-omi-rp-open#86 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t41-kimura-omi-links-of-a-demon-wolf#89
Wakizaki Emiko
♥ Chiisana Karto ▬
小さな カート *Little Card
[Administratrice]

avatar

Messages : 262
Avatar : Miko (exist†trace)

Brièvement : 25 ans | Coeurs
Activité : interprète
Autre : Laisses-moi devenir ton bourreau, laisses-moi jouer de ton corps et de tes sentiments, laisses-toi emmener par tes fantasmes. Viens dans le piège que forme mes bras et je te promet des heures de souffrance devant mes yeux rieurs.

MessageSujet: Re: OVER - Main libre. [Emiko]   Sam 27 Aoû 2011, 18:26

Lorsqu’elle vit l’autre s’approcher, elle faillit reculer, mais sa fierté l’en empêcha. Il était hors de question qu’elle ne fasse un seul geste pouvant montrer une quelconque crainte ou lâcheté, surtout pas devant elle. Mais lorsqu’elle la toucha, elle tenta de se dégager. C’était trop pour elle. Le pire fut quand elle sentit les lèvres de la jeune femme sur les siennes, elle crut qu’elle allait l’étriper. Mais la sensation qui la gagna la laissa un peu perplexe et lui permit de ne pas lui en mettre une. Elle resta tout simplement stoïque, attendant qu’elle finisse. Certes, elle était dégoutée, mais après tout, ce n’était qu’un baiser. Cependant, elle admirait le cran dont elle fait preuve et qui prouvait quand même qu’elle était un peu plus intelligente que la moyenne humaine. Elle ne dit rien pour ce que lui avait pris la vagabonde. Des billets, elle en avait, elle. Un de plus ou un de moins, cela n’allait pas faire franchement la différence.

« Mais de rien, j’espère que ça t’as fait plaisir. Mais ne recommence pas à l'avenir, car c’est jouer avec ta vie. »

Elle lui adressa un sourire ironique. Elle n’avait plus envie de la frapper en fin de compte. Elle évitait toujours de martyriser physiquement ses jouets, sauf quand ils étaient vraiment insipides. Elle pensait que si elle se démerdait bien avec elle, en jouant de ses charmes et de son physique, elle réussirait peut-être à la manipuler. Elle attrapa le calepin et le stylo qui se trouvait dans une de ses poches et griffonna rapidement son numéro de téléphone sur une feuille, qu’elle fourra dans la main de la jeune femme tout en disant :

« Emiko Wakizaki, retiens bien ce nom, il pourrait t’être utile. Appelles-moi si tu as un problème. »

Elle n’attendit pas de réponse et dépassa son interlocutrice à grand pas. Elle ne put se retenir de la provoquer un peu en la bousculant légèrement au passage et en lui lançant un regard moqueur. On pouvait se demander pourquoi elle était soudainement devenue gentille, ou presque. C’était pour la simple et bonne raison qu’en fin de compte, elle lui plaisait assez. Peu de personne ne se serait permis de se comporter ainsi avec elle. Elle avait du courage la môme. Et puis, elle savait se défendre. Emiko ne l’avouerait jamais, mais elle appréciait fortement ce genre de caractère. Elle espérait franchement la revoir un jour. En tout cas, maintenant, la balle était dans son camp. Mais la petite brune pressentait qu’elle n’en avait pas fini avec cette louve. C’était à cet animal qu’elle lui faisait penser. Assez agressif par nature, mais qui est capable d’avoir de l’empathie, comme le montrait la tendresse qu’elle avait fait preuve à l’égard des deux chiens. Non vraiment, elle semblait être quelqu’un de vraiment intéressant ... Et puis peut-être allait-elle pouvoir se montrer utile un jour, qui sait ? Emiko voyait toujours l’utilité. Pour l’instant, jamais il ne lui était venu de se faire simplement une amie ...


« Il y a tant de pensées que j'aimerais te raconter à toi mon cher,
Je bats des ailes de toute mes forces vers l'endroit de notre rendez-vous,
Parce que depuis ce jour, j'ai le corps si léger,
Sans pour autant me libérer des menottes à mes chevilles. »
exist†trace, « JUDEA »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.org/t28-wakizaki-emiko#64 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t30-wakizaki-emiko-ouvert#66 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t31-wakizaki-emiko#68
Kimura Omi
♣ Chiisana Karto ▬
† Wolf Demon †

avatar

Messages : 342
Avatar : Omi [exist†trace]

Brièvement : 23 ans # Club # Homosexuelle
Activité : Guitariste (dans un bar la nuit, en prof le jour)
Autre : N'aie pas peur... Je mords juste à sang.

MessageSujet: Re: OVER - Main libre. [Emiko]   Sam 27 Aoû 2011, 18:47

Tiens ? Elle ne dit rien ? Pourtant, elle venait de lui voler de l’argent sous son nez et le lui montrait. Elle avait le billet bien en évidence. Bon pas grave. De toute façon, même si elle comptait prévenir la police, Omi doutait qu’elle se fasse enfermer pour si peu. Elle rangea alors le billet dans l’une de ses poches intérieures, à portée de sa main. Elle allait sans doute s’offrir une petite vodka sans plus tarder. Mais… Quelque chose changea. Elle regarda la jeune femme, qui eut des propos à la faire sourire. La jeune louve eut un petit rire, l’amusement ironique se dessinant sur son visage.

" Arrête tu me fais peur. Pour la peine, j’devrais te rouler un patin. "

Elle se passa la langue sur les lèvres. Oh que oui, c’était vraiment tentant… Mais bon, elle reprit vite ses esprits, ses fantasmes s’évaporant aussi vite qu’ils étaient arrivés. Elle regarda le papier qu’elle griffonnait mais elle n’eut pas besoin de tenter de lui chiper, vu qu’elle lui donna directement dans la main, le lui imposant. Alors que la belle brune se présentait, Omi regarda le papier, qui contenait une suite de chiffres. Pourquoi faire ? Ah oui… La réponse, elle la lui donna alors qu’elle venait tout juste de se poser la question. Mais problème, Omi n’avait plus de téléphone. Elle l’avait cassé après un petit problème dans la rue… Mais passons.

" J’pense pas que ton numéro va me servir dans l’immédiat. Mais flattée que tu me proposes un rencard. "

Alors qu’elle était en train de le ranger dans la poche de son pantalon, elle sentit un coup au niveau de son épaule, coup qui lui fit bien vite redresser la tête. Ah… C’était elle. Elle l’avait bousculée alors qu’elle partait au loin. Omi se tourna, la regardant s’éloigner. Ses chiens s’approchaient, chacun d’un côté, frottant leur tête contre la main ou la jambe de leur maîtresse. La jeune louve baissa les yeux vers ses huskies, leur souriant doucement. Elle leur sourit doucement, puis releva les yeux vers la silhouette d’Emiko qui s’éloignait de plus en plus. Elle eut un petit sifflement et se mit à courir.

Elle attrapa le poignet de la belle brune qu’elle avait réussi à rattraper, et la fit se stopper, l’attirant contre elle. Elles étaient maintenant face à face, Omi dépassant de peu l’autre femme. Elle lui fit un sourire assez charmeur mais surtout sûre d’elle.


" J’allais pas te laisser partir comme ça sans m’être présentée… "

Se penchant vers elle, mains sur les hanches d’Emiko, Omi approcha ses lèvres de l’oreille de la brune, son corps étroitement collé au sien. Un sacré contraste pour ceux qui daignaient poser le regard sur eux. Une femme brune, élégante, bien vêtue et d’apparence de la haute société ou quelque chose du genre… dans les bras d’une blonde, vagabonde, vêtue de vêtements déchirés et négligés. Mais ce n’était pas l’essentiel pour le moment. L’important était ce qu’elle lui murmurait à l’oreille, en employant un ton suave.

" Omi Kimura. "

Elle passa le bout de sa langue le long de son oreille, avant de se reculer lentement, ses doigts frôlant les hanches fines et prononcées de l’autre femme. Elle s’inclina à nouveau, mais de façon bien trop exagérée pour que ce soit sincère. Les huskies, qui étaient arrivés eux aussi, ne quittant jamais leur maîtresse sauf lorsque celle-ci allait travailler et qu’ils ne pouvaient pas entrer dans l’établissement. Imitant leur maîtresse, ils baissèrent la tête eux aussi, comme s’ils s’inclinaient.

" Si t’as besoin de t’amuser, hésite pas. Je serai ravie de jouer avec toi. "

Elle se redressa, mettant ses mains dans ses poches, avant d’avoir l’expression de quelqu’un qui avait une illumination.

" Ah au fait. La proposition du patin tient toujours… "

Omi tira sa langue, posant son index dessus, un sourire un tantinet machiavélique l’accompagnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.org/t38-kimura-omi-100#79 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t40-kimura-omi-rp-open#86 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t41-kimura-omi-links-of-a-demon-wolf#89
Wakizaki Emiko
♥ Chiisana Karto ▬
小さな カート *Little Card
[Administratrice]

avatar

Messages : 262
Avatar : Miko (exist†trace)

Brièvement : 25 ans | Coeurs
Activité : interprète
Autre : Laisses-moi devenir ton bourreau, laisses-moi jouer de ton corps et de tes sentiments, laisses-toi emmener par tes fantasmes. Viens dans le piège que forme mes bras et je te promet des heures de souffrance devant mes yeux rieurs.

MessageSujet: Re: OVER - Main libre. [Emiko]   Lun 29 Aoû 2011, 09:31

Elle leva un sourcil. Certes, cette phrase faisait un peu légèrement beaucoup complètement clichée, mais dans le cas d’Emiko, c’était véridique. Elle n’y paraissait pas comme ça, mais elle avait de la force quand elle voulait et plusieurs personnes qui avaient tenté de la forcer s’en étaient déjà mordues les doigts après s’être pris une droite de la brune. Il ne faut pas l’énerver, car c’est là qu’elle est capable du pire.

« Essaie, tu verras bien. »

Après lui avoir donné le papier et à la réflexion de son interlocutrice, elle se dit qu’effectivement, quand on vivait dans la rue, c’était toujours un peu dur de trouver de quoi appeler. Mais débrouillarde comme elle semblait l’être, elle trouverait bien le moyen de la joindre si elle en avait envie. Emiko ne fit pas de remarque mais un petit sourire. Un rencard ? Elle pouvait toujours espérer ... Du moins, pour l’instant. Plus tard, peut-être ... Qui sait ? Même juste pour s’amuser, ça pouvait être intéressant. Alors qu’elle partait et pensait en avoir fini avec cette chienne vagabonde, elle entendit des pas derrière elle et sentit une main saisir son poignet. Elle leva les yeux au ciel, se disant qu’elle était un peu collante. Que lui voulait-elle encore ? La proximité que la blonde lui imposait ne lui plaisait pas. C’était elle qui décidait lorsqu’elle voulait être proche de quelqu’un. Et cela l’agaçait. Plus capricieux qu’Emiko, tu meurs. Elle fronça les sourcils de dégout en sentant la langue de la femme sur son oreille. Elle croisa les bras, jetant un regard froid à Omi.

« Jouer avec moi ? Hum. Je ne suis pas sûre que tu en sois capable. »

Elle prit un air suffisant et supérieur, son expression favorite d’ailleurs. Jouer avec elle ... Se rendait-elle seulement compte de la difficulté de la tâche qui l’attendait ? Car Emiko pouvait vraiment être de mauvaise volonté quand elle s’y mettait.

« Mais je retiens, pour si un jour je m’ennuie. »

Lorsque son interlocutrice fit référence au patin, la petite brune ne put s’empêcher de ricaner.

« Parce que tu crois vraiment que je vais t’embrasser alors que tu es dans cet ... Accoutrement ? Reviens me voir propre et habiller convenablement. Là alors, je reconsidérerais ta proposition. »

C’était plus pour l’embêter qu’autre chose. Cela ne l’aurait pas gênée de l’embrasser là tout de suite, mais ça aurait été trop facile. Si on donne tout tout de suite, il n’y a plus aucun plaisir ... Emiko regarda sa montre, l’air désintéressée. Elle allait être en retard si elle trainait trop. Omi était bien gentille, mais la brune avait une vie assez remplie. Et puis, elle préférait apprendre à la connaître petit à petit.

« Une dernière chose avant que je m’en aille ? A part que je vais grandement te manquer et que vivre sans moi durant un moment sera sûrement une terrible épreuve à traverser. »

On pourrait croire qu’elle était sérieuse. En fait, elle ne l’était qu’à moitié. Emiko aimait bien manquer aux gens. Chose assez stupide en sommes, mais cela ne faisait que montrer à quel point ils étaient vulnérables vis-à-vis d’elle. Et vice-versa. Lorsque qu’elle se languissait de revoir quelqu’un, elle savait qu’elle devait être sur ses gardes ... Emiko refusait d’avoir des sentiments pour qui que ce soit.


« Il y a tant de pensées que j'aimerais te raconter à toi mon cher,
Je bats des ailes de toute mes forces vers l'endroit de notre rendez-vous,
Parce que depuis ce jour, j'ai le corps si léger,
Sans pour autant me libérer des menottes à mes chevilles. »
exist†trace, « JUDEA »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.org/t28-wakizaki-emiko#64 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t30-wakizaki-emiko-ouvert#66 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t31-wakizaki-emiko#68
Kimura Omi
♣ Chiisana Karto ▬
† Wolf Demon †

avatar

Messages : 342
Avatar : Omi [exist†trace]

Brièvement : 23 ans # Club # Homosexuelle
Activité : Guitariste (dans un bar la nuit, en prof le jour)
Autre : N'aie pas peur... Je mords juste à sang.

MessageSujet: Re: OVER - Main libre. [Emiko]   Lun 29 Aoû 2011, 12:31

Mieux valait ne pas tenter le diable, Omi en était bien capable. Surtout une si belle femme, lui voler un baiser de la sorte, c’était vraiment tentant. Mais bon, autant garder cette carte pour une prochaine partie. En tout cas, elle l’écoutait parler, et gardait tout ce qu’elle lui apprenait en tête. Tout cela était vraiment intéressant pour la louve qui ne ressentait que plus d’envie de jouer avec cette belle Emiko.

" Pourquoi pas… "

Elle s’approcha à nouveau, collant presque son corps au sien à nouveau. Sans vergogne, elle la fouilla pour trouver le calepin qu’elle avait sorti plus tôt, plus le stylo qu’elle avait utilisé par la même occasion. Omi s’éloigna alors d’un pas pour avoir plus de facilité à écrire, et nota une adresse sur l’une des feuilles. L’adresse ? Le bar karaoké où elle travaillait le soir et une partie de la nuit. Elle nota également les horaires dans lesquelles elle travaillait, afin qu’elle ne vienne pas en pleine journée alors qu’elle n’y était pas. C’était parfaitement inutile sinon…

" Voilà un petit souvenir en plus de moi. "

Elle lui glissa le papier, non pas dans la main comme Emiko l’avait fait pour Omi, mais tout simplement et carrément entre ses seins. La louve se lécha les lèvres en la regardant d’un air légèrement pervers mais surtout joueur. Ca, pour sûr qu’elle en avait de l’audace, et beaucoup de cran. Mais qui n’aimait pas jouer avec le feu lorsqu’on considérait sa vie comme un jeu éternel ?

" Viens me voir si tu aimes les beaux vêtements, comme tu dis… Ca te plaira peut-être… Et qui sait, je pourrais peut-être te satisfaire le temps d'une soirée. "

Elle lui avait murmuré ces mots à l’oreille, avant de sourire à nouveau, l’embrassant sur la mâchoire. Ses doigts glissant sur sa joue, la louve reculait lentement.

" A la prochaine, ma belle. "

Si elle avait hâte ? Pour sûr ! Elle ne savait pas pourquoi, mais au fond d’elle, elle sentait comme quelque chose de particulièrement attirant envers cette femme. Qui sait… Peut-être un signe du destin, des esprits, ou de n’importe quelle autre connerie superstitieuse du genre qui lui disait qu’avec cette Emiko Wakizaki, elle n’allait pas perdre son temps. Tant mieux si cela s’avérait être vrai après tout. Et puis au pire, si jamais il n’y avait rien de digne de ce nom, elle aura passé du temps en compagnie d’une très belle demoiselle.

Elle se retourna, les deux huskies la suivant. Là, elle n’avait plus rien à lui dire, à lui donner, ou à lui voler. Tout ce qu’Omi voulait en cet instant à présent, maintenant qu’elle avait joué son coup sur l’échiquier, était d’aller dépenser un peu de l’argent qu’elle venait tout juste de voler, pour aller s’acheter de quoi s’envoyer en l’air. Quoi donc ? Oh peu importe tant qu’elle allait planer. Un bon paquet de cigarettes, des KENT si possible… Ou alors une bonne cuite à la vodka, ça faisait longtemps. Ou encore mieux… quelques bonnes doses d’héroïne ou d’ecstasy. Oh oui, quel beau programme… Elle s’en léchait les lèvres à l’avance… Si seulement la prochaine vue d’Emiko pouvait être aussi alléchante… Quoi de mieux qu’une nuit de folie, mélange de tous les plaisirs ?



F i N
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.org/t38-kimura-omi-100#79 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t40-kimura-omi-rp-open#86 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t41-kimura-omi-links-of-a-demon-wolf#89
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OVER - Main libre. [Emiko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

OVER - Main libre. [Emiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Joker's Island ▬ ジョーカースアイランド :: 
Partie Est ▬ Hearts
 :: Zone de divertissement
-