Partagez | 
 

 Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.   Lun 12 Sep 2011, 18:43


Hayashi Haru
feat. Horikita Maki ♥



Identity ▬


Nom : Hayashi
Prénom : Haru
Âge : 18 ans
Sexe : Féminin
Orientation sexuelle : Très bonne question. C'est encore un mystère puisqu'elle ne s'est pas encore posée la question. Cette chose ne l’intéresse pas pour l'instant...
Surnom(s) : N'en a pas... Ou plutôt n'a jamais fait attention à cela.
Pseudo(s) : Aru
Emploi/Activité : Violoniste à ses heures perdues. Et faut dire qu'elle aime ça.
Groupe : Clubs~
Rang : Dame de Trèfle




Health ▬

Poids : 45kg.
Taille : 1m60.
Groupe sanguin : A+ ~
Particularité(s) : Aphone pendant assez longtemps, mais recommence à parler progressivement... Même si il faut encore du travail.
Sôseiji : Yamiko Naru.



Informations ▬


Caractère : Haru n'est pas une jeune fille comme les autres. Ou du moins, elle n'en dégage pas l'impression. Il suffit de l'observer pour comprendre pourquoi...

Elle n'a jamais été très bavarde. En même temps, être aphone ne l'aidait pas à communiquer avec les autres mais on ne pouvait pas la considérer comme une associable non plus... Ni comme une personne sociable aussi... Hum. Haru est plutôt entre les deux. Elle est plutôt du genre à attendre qu'on lui parle plutôt que l'inverse... Pour dire vrai, Haru n'a jamais été vraiment méchante. Disons plutôt qu'elle est dans sa bulle et ce n'est pas de sa faute si elle ne réponds pas sur le coup.

Assez effacée, elle n'aime pas que l'attention se porte sur elle. Elle n'a jamais cherché à être connue, n'as pas envie d'avoir plusieurs amis et aime rester avec son violon pendant qu'elle regarde les autres vivre leur vie. On pourrait la comparer à la petite fille sur les bancs de l'école qui attends que le temps passe... D'ailleurs c'était elle, cette petite fille. Elle aime observer ce qu'il se passe, détailler ce qu'elle voit... Se poser toutes sortes de questions pour au final se désintéresser de ce qu'elle regarde. Oui, elle a sa propre philosophie et s'attarde sur les choses qu'elle trouve intéressantes... Sinon ? Elle ignore et passe son chemin jusqu'à tomber sur autre chose. Et dans ce cas là, impossible de la déconcentrer.

Haru a un certain problème de concentration dans ce qu'elle fait. Une fois dedans, elle est imperturbable. Aucun son, aucune parole ni aucun geste ne peut la déconnecter de ce qu'elle entreprend. Ainsi, il est souvent possible de l'entendre jouer du violon lorsqu'elle décide d'en jouer puisque même si les regards la gêne, elle ne peut s'arrêter. C'est comme si ses nerfs allaient se briser si elle le faisait. Elle est perfectionniste après tout...

Mais il y a un problème dans ce détail qui peut très bien être confondu avec une qualité : elle est certaines fois inconsciente de la réalité. Tellement absorbée qu'elle peut marcher jusqu'à l'objet qu'elle regarde, se créer des cloques à force de jouer... Cela devenait presque une maladie.

Mis à part cela, la jeune fille pouvait paraître très neutre. Elle n'est pas comme un livre ouvert et il est dur de savoir à quoi elle pense. Elle ne pleure qu'en de très rares occasions et ne sourit que lorsqu'elle trouve une situation amusante. Le rire ne faisait pas parti de sa vie... D'ailleurs son dernier rire remonte à son enfance. Depuis, elle peut paraître sans émotion... Ce qui déstabilise souvent ses interlocuteurs qui n'osent pas trop lui parler.

La jeune fille respire la pureté et l'innocence et pourtant, Haru est une dame. Celle de trèfle. Si elle obéit si bien à la volonté du Joker c'est parce qu'elle lui donne toute sa confiance ainsi, elle exécute sans trop s'attarder sur la chose. Le roi choisit la victime, elle, elle décide du sort qu'il subira et tout reviendrait aux as... Comme le Joker lui a dit.

Haru est une personne qui accorde sa confiance après un bon moment, elle n'est pas le genre de fille à se jeter dans les bras de quelqu'un à peine l'avoir connu... Elle aime découvrir, observer, tester... Elle est un peu un trésor qui vit dans sa petite bulle parfaite qu'elle s'est créé au fil du temps... De toute manière, elle s'y est habituée à sa bulle et personne ne peut l'y décrocher... A moins de la prendre et de la tirer par les pieds jusqu'à ce qu'elle tombe. Mais faire tomber une Haru qui a toujours vécue ainsi est un peu un exploit... Surtout que l'on ne sait jamais ce qui peut se passer. De la pureté, elle peut très bien parfaire son rôle de dame et devenir extrêmement méchante... Au point que son regard change du tout au tout... Mais heureusement, cela n'est encore jamais arrivé.

Aime : Son violon, regarder le ciel, penser, observer, se promener, la couleur bleu, les robes légères, son "papa", la musique, sentir le vent contre sa peau, se poser des tonnes de questions...
Déteste : les gens bruyants et emmerdants ou trop insistants, les poireaux, les pommes, oublier ses partitions chez elle, tomber, les éclairs (elle est astraphobe)... etc.

Style vestimentaire : Clair, opaque, sombre, transparent, bleu, rouge, à pois, uni... Haru n'est pas difficile. Tout ce qu'elle trouve mignon peut lui servir d'habit pour la journée. A l'habitude, elle aime porter des robes volantes en été et des gros pulls en laine en hiver. Si elle se sent bien dedans, ce n'est pas un problème... Tant que ce n'est pas trop lourd au niveau de ses bras. Elle porte facilement des bracelets et autres (d'ailleurs elle adore les colliers à perles blanches qui pendent le long de sa poitrine)...

Pour dire vrai, Haru ne s'est jamais intéressée à la mode mais elle arrive tout de même à composer ses tenues pour pas que ça choque trop... Du genre un jean avec un t-shirt vert et des ballerines roses, ainsi qu'une ceinture bleue turquoise et un serre-tête rouge : non. Certaines personnes pouvaient aimer mais elle n'acceptait pas. Ses tenues devaient être légères et les couleurs sablées passaient souvent sur elle. Néanmoins, il lui arrivait de faire des folies en s'habillant d'une jupe à froufrou noire ainsi que des nœuds dans ses cheveux et des bottines à ses pieds... Elle se cherchait encore... Mais heureusement, ce genre de folie n'arrivait pas souvent. Haru semblait assez mature maintenant.

Casier judiciaire : Voyons, Haru n'a pas de casier judiciaire... Ce n'est pas elle qui fait le sale boulot.




History ▬


Dès qu'un homme cherche le bonheur il est condamné à ne pas le trouver.
▬ ALAIN
Un note de musique s'efface, une autre apparaît. Mélodie. Cacophonie. Tout s'assemble, se défait. Un rythme qui se voulait joyeux qui finit encore dans un air mélancolique. Elle aimait sentir la vibration de la corde contre son instrument, elle adorait fermer les yeux pour en apprécier les secousses. Les odeurs se mêlaient, changeaient pour n'en retenir qu'une : l'odeur de cette salle où elle jouait tous les jours. Un mélange de neuf et de vieux, abandon funeste éclairé par une fenêtre dévoilant une cours avec de la verdure. Haru jouait, levait le bras jusqu'à le sentir se tendre sous l'effort. Puis elle ouvrit les yeux en atteignant la note la plus aiguë de son violon.

Paysage de beauté. Effort intense.

Elle sourit tout en descendant son instrument vers le sol en même temps que son archet. Cette sensation, elle ne la connaissait que trop bien. Elle s'inventait un paradis, elle regardait le ciel comme pour y voir de la lumière. La lumière qu'elle cherche, celle qui l'aidera à retrouver sa voix mais aussi son chemin pour le futur.

La dame de trèfle se dirigea alors vers l'étui de son violon pour y déposer le matériel qu'elle tenait de ses doigts fins. Être dame... Elle tapota son violon en marquant le rythme une dernière fois, tel un métronome continuant de fonctionner malgré la musique terminée.

Avant d'être une dame qui choisit le sort de ses victimes comme on le lui avait appris, Haru était tout de même humaine.

Tic. Tic. Tic. Tic.

L'île. Son refuge depuis qu'elle est toute petite... Le seul endroit qu'elle a pu regarder de ses yeux innocent. Elle est née ici parmi la peur que les gens éprouvaient pour le Joker. D'ailleurs, quand elle était jeune, elle se demandait bien qui était ce monsieur. On lui expliquait qu'il était méchant. Très méchant. Qu'il ne souhaitait que tuer pour son propre plaisir. Elle ne savait pas à quoi il pouvait bien ressembler...

Elle ne savait pas à quoi pouvait ressembler le monde de toute manière. Enfermée chez elle de peur qu'on la prenne à ses géniteurs, la jeune fille n'a connu que son jardin pour terrain de jeu... Et encore. Quand il n'y avait personne passant dans les rues. Sa mère lui expliquait que c'était pour garder son petit trésor rien qu'à elle... Comme si elle avait peur que l'on prenne sa Haru. C'était le cas par ailleurs. Le Joker était craint. Alors on la cachait pour qu'elle reste avec ses parents. Surprotégée, elle était remplie d'une âme d'enfant qu'aucun autre aurait pu avoir. Elle parlait, beaucoup, énormément... Quitte à s'en faire un passe temps. Et tout cela dans le calme. Elle n'avait jamais vraiment été quelqu'un d'énergique. Ses parents ne disaient rien, trop fiers d'avoir un bambin aussi mignon... A la seule solution qu'elle ne parle pas en dehors de la maison. « Cela pourrait attirer les gens et maman ne veut pas... tu comprends ma chérie ? Maman t'aime, elle ne veut que ton bien. » La petite acquiesçait, simplement parce qu'elle était encore jeune pour comprendre l'île à cet instant.

Tout cela, elle ne s'en souvenait pas. Après tout, ce n'est qu'à partir de trois ans que le cerveau d'un bambin se forme dans son intégralité... Alors les souvenirs, on ne les gardait pas. Alors Haru était certaine de n'avoir jamais eu de mère. Juste un père : le Joker.

Mais... le Joker... le même qui joue avec les vies comme si c'était des pions sur un échiquier ? Oui. A vrai dire, il savait tout de la manigance de ses parents. La naissance de l'enfant, l'enfermement de la gamine... Oui, il savait. Mais on ignorait pour quelle raison exactement, il n'ordonna de tuer ses géniteurs qu'à partir des trois ans d'Haru.

La réaction de la petite dans tout cela ? Elle ne comprit pas trop ce qu'il se passait... Juste les cris de ses parents pour l'empêcher de venir dans la pièce... Ordre qu'elle obéit instinctivement de peur de rencontrer quelqu'un qu'il ne fallait pas. Roulée en boule sur elle-même dans sa chambre cachée, elle vint être découverte par un homme qui la prit par la main pour la mener quelque part.. Elle descendit donc les escaliers avant de tomber sur les cadavres de ses parents. Haru ne comprit pas tout de suite mais une fois qu'elle aperçut le sang de ses ascendants au sol, son regard se voila. La mort... Elle ne savait pas ce que c'était mais elle était sûre que voir ces tâches rouges était signe de malheur et de douleur... Après tout, elle aussi s'était faite du mal étant jeune.

« Je vais t'emmener à l'orphelinat, tu vas rencontrer des gentils enfants de ton âge. »

Bizarrement, aucune réponse ne vint. Haru claquait sa langue contre son palet pour marquer le rythme seulement. Début d'une passion. Elle suivit alors cet homme précédé d'une jeune femme qui portait un sac... Surement rempli de ses affaires personnelles.

Une si courte journée et pourtant... Tout avait basculé.

Heureusement, ou pas, l'as qui tenait la main d'Haru pour la conduire dans l'établissement fut vite appelé. Le Joker la prenait avec lui. Pourquoi ? Comment ? On ne savait pas. Haru était dans l'incompréhension la plus totale.

C'est ainsi qu'elle se retrouva à habiter sous le même toit que le Joker. Cet homme terrifiant qui avait assassiné ses parents...

La vie avec son nouveau tuteur était grandiose. A tel point que son cerveau de gamine le confondit avec ses vrais parents. Elle n'avait pas besoin de mère, le Joker lui suffisait amplement. Avec lui, elle pouvait sortir dehors et il l'emmenait même jouer au parc. Elle n'a jamais été très bavarde en société, mis à part avec ses véritables géniteurs, elle n'osait pas trop parler. Même si elle considérait désormais l'homme qui l'avait accueilli comme son père. Malgré tout, la vision de ses créateurs étalés sur le sol lui avait fait un choc... Et depuis, elle était incapable de parler... Enfin, ce n'était pas un problème pour le Joker qui se permit de lui apprendre toutes les choses dont elle avait besoin... Même celles dont elle n'en avait pas ! Elle découvrait, testait, jouait... Haru pouvait être la plus heureuse des petites filles de son âge sans pour autant savoir qu'il avait été la cause du meurtre. Bah... Ce n'était pas comme si cela avait changé quelque chose... Dans tous les cas, ce n'est qu'à partir de ses 3 ans et demi qu'elle eut ses premiers souvenirs. Autant dire qu'elle ne se doutait certainement pas de tout ce malheur dont elle était la cause...absolument pas.

Grâce à son « papa », elle avait appris à jouer aux échecs... Chose qui n'avait pas été évidente au début mais elle s'y était finalement fait et depuis elle adorait jouer à ce jeu même si ce n'était pas celui auquel elle aspirait le plus. Non, ce qu'elle aimait c'était son violon... Après l'essai de la danse classique qu'elle avait abandonné après 3 ans d'expérience, elle avait choisi de se tourner vers son instrument favoris. Métronome. Solfège. Odeur de neuf. Corde qui glisse. Manche qui suit la ligne. Elle adorait. Les gammes, les notes, la musique en elle même... Haru, âgée de 9 ans, en était fan. Elle se prit donc très vite d'admiration pour les grands artistes du violon et par rapport aux autres enfants de son âge, elle devint plutôt unique en son genre...

La jeune fille aimait jouer dans son coin, s'amuser à s'imaginer avec l'instrument sur l'épaule à l'école et siffloter des airs que personne ne connaissait. Elle ne parlait pas, on lui trouva donc vite une légère asociabilité... Avant qu'on ne découvre que la gamine était aphone. Elle-même ne se souvenait plus pour quelle raison elle n'osait plus rien dire, mais le fait était là : elle ne parlait pas. Du tout. Pas un seul mot. Elle chantonnait juste dans sa gorge... Elle n'avait pas de voix à proprement parler. Rien qui pourrait la laisser communiquer avec l'extérieur.

Et pourtant elle fut nommée dame de trèfle à ses 10 ans. Son père lui avait tout appris de ses fonctions et ayant une totale confiance en lui, elle ne porta aucun avis sur son choix. Elle exécute juste et continue de l'aimer comme elle l'a toujours fait. Après tout, l'amour d'une fille à son père est tellement grand qu'il peut devenir une admiration.

Elle apprit par la suite qu'elle aurait pu être nommée Roi. Elle ne comprit pas le changement de rang subite, mais ne s'en plaignit pas : Haru pouvait ainsi exercer le violon sans chercher à s'embrouiller avec quelqu'un.

Les années passèrent vite... Extrêmement vite. L'école n'étant pas faite pour elle, on la dispensa d'y aller tant qu'elle prenait ses cours par correspondance. Ainsi, elle se retrouvait à faire l'école à la maison au plus grand bonheur de la jeune fille qui put passer encore plus de temps avec son paternel. Elle continua le solfège, jouant même dans son sommeil pour se perfectionner à la tâche.

Oui. Elle avait toujours aimé le violon. Elle avait l'impression de pouvoir s'exprimer différemment, comme si la musique de cet instrument lui permettait de pouvoir vivre et parler. Bien qu'elle réussit tout de même à faire des efforts... Parler... Elle commençait à y arriver. Petit à petit. Son premier mot ? « Papa ». Le seul et dernier pour le moment... Progrès, ou non, elle ne désespérait pas. Un jour, elle saurait qui elle est vraiment et pourra parler... Car elle ressentait au fond d'elle un vide immense... En même temps, le secret de ses parents n'avaient toujours pas été dévoilé au grand jour.

Mais ça, elle ne le savait pas.

Elle claqua la boite de l'instrument avant de la prendre par la poignée. Il y avait tant de questions quant à son existence. Pourquoi n'avait-elle pas de mère ? Pourquoi était-elle ici ? Pourquoi être une dame ? Pourquoi n'avait-elle plus le droit de parler ? C'était surement le diable qui lui avait piqué sa si belle voix non .. ?

Elle sourit : son surnom était Aru. Être, exister... En réalité, elle ne savait pas pourquoi elle était surnommée ainsi mais c'était comme cela. Surement une antithèse à sa personnalité effacée... Haha. Quel humour.

Bizarrement si l'on regardait bien... Il y avait un point commun entre la jeune enfant de 2 ans et celle de 18 ans aujourd'hui...

La solitude.

Elle ne désespérait pas. Elle serait capable d'y sortir. Un jour.

Et puis avec cette étrange sensation qu'elle ressentait désormais, elle ne savait plus trop où poser la tête. Son père lui avait parlé de cette maladie des jumeaux mais.... elle ne pouvait pas s'imaginer vivre avec cela. Même si la majorité des gens avaient un soseiji dans cet île... Alors bon. Elle n'avait plus qu'à attendre qu'il ou elle se manifeste. Tout ces frissons n'étaient pas les siens, elle le savait. C'était un mystère de plus à sa grande liste mais il lui tardait le jour de le ou la rencontrer enfin. Cette personne qui ressentait les mêmes choses qu'elle. Peut-être pourrait-elle communiquer avec Aru comme cela ? Après tout, elle n'était pas si méchante... cette dame...




See You Soon ▬


Comment avez-vous connu le forum ? Hum... C'est une longue histoire. Je le connais depuis son autre version mais malgré le contexte superbement envoûtant avec cette maladie des jumeaux ♥, je n'ai jamais osé venir. Jugeant mon niveau RPG trop bas. Mais bon, j'avoue, j'ai craqué en voyant ce PV parce que Maki m'a toujours attiré ♥... Sinon, je pense que si il n'y avait pas une personne que je connais, qui s'est inscrit ici (Héhé ♥), je ne serais pas venu... même si le contexte est pire qu'attirant là °°
Présence : 3/7 pour les RPs, 7/7 normalement.
Autre chose ? Je crée ma fiche aujourd'hui mais je ne vais surement pas la remplir tout de suite... Je ne fais ça que le week-end parce que j'ai plus de temps et que je suis moins crevée. J'espère aussi être à la hauteur de ce PV qui m'a l'air important tout de même °°... Et puis bon, même si Haru est Aphone (ou presque), ça n'empêche pas que je l'aime bien. Ça change de ce que je joue et j'ai vraiment envie de me lancer dedans. Je verrais de mon mieux ♥ ... Sinon je ne vois pas autre chose à rajouter mis à part que le header du fo claque ♥ \O/
Yoroshiku ne \o
Code du règlement :
Spoiler:
 



Dernière édition par Hayashi Haru le Sam 17 Sep 2011, 20:14, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.   Lun 12 Sep 2011, 18:48

C'est moi la première NAH \O

Tu rends heureuse ta petite Mah ~ TwT Et bien sûr que si tu as le niveau èwé Si toi tu l'as pas alors moi je suis ras les pâquerettes TSSS !

Fighting ~

Aphone ==> MWHOUAHAHAH je ne te redis pas ce que j'ai déjà dit sur msn XD Mais si tu veux tu pourras écrire sur une ardoise 8D

Je t'aime *w* HAHAHA \O J'attends mon homme maintenant /SBAM/
Revenir en haut Aller en bas
Yamada Tatsurô
♣ Roi de Trèfle ▬
S *Salopard
[Administrateur]

avatar

Messages : 363
Double-compte : Shinozuki Maki
Avatar : Hakuei

Brièvement : 29 ans, roi ♣ dit S , hétérosexuel.
Activité : Gérant d'un bar

MessageSujet: Re: Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.   Lun 12 Sep 2011, 19:03

    Youhouu bienvenuueee ! dommage pour l'ancienne version, mais au moins t'es ici maintenant ! Ahh, le niveau rp ? c'est pas si terrible que ça non plus, pis quand on veut on peut ! Du coup, fight pour ta fiche & n'hésites pas à me contacter ( moi ou un autre admin ) si jamais t'as des question !


« P. est en vit maintenant. Oui tout de même.
Et ce n'est pas rien, n'est-ce pas ?
Tu parles Charles ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei
x Joker ▬
敬 *Veneration
[Fondateur]

avatar

Messages : 234
Double-compte : Kahane Tsubasa & Iwagami Seishirô
Avatar : Miyavik (Deviantart)

Brièvement : Je suis l'ombre qui rit derrière vous et vous manipule, sans aucun scrupule, pour passer le temps. Et ça marche.

MessageSujet: Re: Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.   Lun 12 Sep 2011, 20:23

Yeah, bienvenue !
Comme l'a dit Tatsu, t'inquiète, il n'y a pas de problème pour le niveau rp. Puis si t'as des questions, hésite pas. Bon courage pour le reste de ta fiche !


Why so serious ?
I will eat you ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaki Akeko
♣ As de Trèfle ▬
四、死 *Four, death

avatar

Messages : 257
Avatar : Mikki (Ulzzang)

Brièvement : 18 ans ; Club ; Shi
Activité : Ne va plus au lycée.
Autre : Sono sora ippai no kamihikouki kurai ni natte~

MessageSujet: Re: Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.   Mar 13 Sep 2011, 06:32

Oh la dame de trèèèèfle ! *Câliiiiin*

Bienvenuuuuue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.org/t25-shi-sasaki-akeko http://souseijinonoroi.forumactif.org/t32-sasaki-akeko-shi http://souseijinonoroi.forumactif.org/t33-sasaki-akeko-shi#72
Kimura Omi
♣ Chiisana Karto ▬
† Wolf Demon †

avatar

Messages : 342
Avatar : Omi [exist†trace]

Brièvement : 23 ans # Club # Homosexuelle
Activité : Guitariste (dans un bar la nuit, en prof le jour)
Autre : N'aie pas peur... Je mords juste à sang.

MessageSujet: Re: Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.   Mar 13 Sep 2011, 10:42

Wah encore un trèfle OO Et une Figure en plus xD Les Trèfles vaincront ! *pavé*

Bienvenue chère Dame ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.org/t38-kimura-omi-100#79 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t40-kimura-omi-rp-open#86 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t41-kimura-omi-links-of-a-demon-wolf#89
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.   Mar 13 Sep 2011, 19:52

Merci beaucoup de votre accueil \O/ ♥

Ryu > Je suis qu'Aphone en RP, tention toi èwé ! Mah~ Je t'aime quand même \O/ Graou \O/ ♥ (Tu me dois un lien d'office sinon je t'enferme et je te brûle à l'acide ==)

Tat' > King \O/ ! Tout à fait è_é ! Quand on veut, on peut ~ \o En attendant, merci ! & puis maintenant que je suis là, je compte bien jouer à fond ~ *motivée*

Kei > Oh mi padre °° #BAM#, merci de ta proposition (comme pour Tat, merci \o) ! Je contacte en cas de problème... Même si j'espère ne pas en avoir XD ~ Au pire, je peux toujours me référencer aux autres fiches èwé

Shi > Oh ~ L'as de trèfle \O/ ♥ *HUG* Merci de ton accueil èwé !

Omi > OUHYAY ! ♥ & merci de ton accueil aussi \o
Revenir en haut Aller en bas
Wakizaki Emiko
♥ Chiisana Karto ▬
小さな カート *Little Card
[Administratrice]

avatar

Messages : 262
Avatar : Miko (exist†trace)

Brièvement : 25 ans | Coeurs
Activité : interprète
Autre : Laisses-moi devenir ton bourreau, laisses-moi jouer de ton corps et de tes sentiments, laisses-toi emmener par tes fantasmes. Viens dans le piège que forme mes bras et je te promet des heures de souffrance devant mes yeux rieurs.

MessageSujet: Re: Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.   Ven 16 Sep 2011, 15:38

Bienvenue !
Bon bah, j'vais éviter de te répéter la même chose que les deux autres ... J'espère que tu te plairas ici et que tu trouveras ton bonheur en RP :)


« Il y a tant de pensées que j'aimerais te raconter à toi mon cher,
Je bats des ailes de toute mes forces vers l'endroit de notre rendez-vous,
Parce que depuis ce jour, j'ai le corps si léger,
Sans pour autant me libérer des menottes à mes chevilles. »
exist†trace, « JUDEA »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souseijinonoroi.forumactif.org/t28-wakizaki-emiko#64 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t30-wakizaki-emiko-ouvert#66 http://souseijinonoroi.forumactif.org/t31-wakizaki-emiko#68
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.   Sam 17 Sep 2011, 18:54

Ma luciole dorée *O* #AIIRBUUUUS#
Tu connais le truc, Bienvenue, blablabla... Trop contente de te voir ici, faudra s'organiser un lien o/ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.   Sam 17 Sep 2011, 18:55

Emi > Merci beaucoup de ton accueil ** ♥ J'espère me plaire aussi èwé Mais de toute façon, je sens que je vais bien RP \o

Rei > Mon petit être de la montagne ardente *O* #BAMMM# Of course, j'dirais. Le lien est O-BLI-GA-TOI-RE xD

Voilà ! Je pense avoir fini ma fiche ._.
Avis ? *stress*
Revenir en haut Aller en bas
Kei
x Joker ▬
敬 *Veneration
[Fondateur]

avatar

Messages : 234
Double-compte : Kahane Tsubasa & Iwagami Seishirô
Avatar : Miyavik (Deviantart)

Brièvement : Je suis l'ombre qui rit derrière vous et vous manipule, sans aucun scrupule, pour passer le temps. Et ça marche.

MessageSujet: Re: Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.   Sam 17 Sep 2011, 20:05

Stresse pas, stresse pas, y a pas besoin de stresser avec nous, on est cool 8D *sort*

Pour moi c'est tout bon mon enfant ; je te mets ta couleur et ton rang tout de suite. Rappelle-toi juste que pour un jeu de carte, on dit "Dame", la Reine c'est pour les échecs.

Sinon, faite attention au niveau des relations, restez cohérents : normalement, les Figures de groupes différents ne sont pas censés être en contact. Mais c'est possible si vous partez du principe que chacun ignore la position de l'autre.


Why so serious ?
I will eat you ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.   Sam 17 Sep 2011, 20:12

Oui monsieur èwé
Je rectifie ça de suite ~
\o/

Et merci de la précision, on s'arrangera pour que ça ne sorte pas du contexte ;D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.   Sam 17 Sep 2011, 20:29

Oh mon petit bout de chou ;'( Ma belle, mon coeur, mon amour ! Je suis si fière de toi TwT

JE T AIME ET WELCOUME \O
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.   Sam 17 Sep 2011, 21:01

RHO T'es chou mon chou ♥
Merci \O/
Revenir en haut Aller en bas
Yamada Tatsurô
♣ Roi de Trèfle ▬
S *Salopard
[Administrateur]

avatar

Messages : 363
Double-compte : Shinozuki Maki
Avatar : Hakuei

Brièvement : 29 ans, roi ♣ dit S , hétérosexuel.
Activité : Gérant d'un bar

MessageSujet: Re: Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.   Dim 18 Sep 2011, 00:51

    Bon jeu ö/ on va se croiser en rp de toute façon haha


« P. est en vit maintenant. Oui tout de même.
Et ce n'est pas rien, n'est-ce pas ?
Tu parles Charles ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aru ある être, exister. ♣ Dame de trèfle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AfterAfter ▬ 後 :: 
Archives
 :: Présentations
-